Malek Boutih fustige Angela Merkel, "devenue l'alliée de Marine Le Pen"

  • A
  • A
Malek Boutih fustige Angela Merkel, "devenue l'alliée de Marine Le Pen"
@ PIERRE ANDRIEU / AFP
Partagez sur :

TACLE PAR DERRIÈRE - Le député  PS de l'Essonne a critiqué mardi l'attitude la chancelière allemande dans le dossier des migrants.

Connu pour son franc-parler, Malek Boutih en a encore usé mardi. Invité du Talk du Figaro, le député socialiste de l'Essonne a lancé une violente charge contre Angela Merkel et sa gestion du dossier des migrants. "On peut saluer la générosité du peuple allemand, qui a été formidable. Mais le gouvernement allemand et Angela Merkel ont fait une faute politique énorme, c'est d'avoir décidé de manière unilatérale de faire un appel d'air aux réfugiés alors même qu'il y a un espace Schengen pour gérer en commun. De fait, c'est un tournant dans l'histoire européenne", estime Malek Boutih.

Berlin avait choisi dans un premier temps de ne plus renvoyer les demandeurs d'asile syriens dans le pays par lequel ils sont entrés dans l'Union européenne, avant d'effectuer une spectaculaire volte-face dimanche, en rétablissant les contrôles à sa frontière avec l'Autriche. Une attitude fustigée par Malek Boutih : "le comportement de Mme Merkel est en train d'instaurer des crises politiques au sein de chaque pays, à commencer par le nôtre. Mme Merkel est devenue l'alliée de Mme Le Pen, de fait. En ayant une politique sans aucune explication, sans aucune structure, sans aucune perspective, elle crée une inquiétude extrêmement profonde".