Maire ? "On le sera tous les deux", prétend Dassault

  • A
  • A
Maire ? "On le sera tous les deux", prétend Dassault
Partagez sur :

L’homme de Dassault, Jean-Pierre Bechter (UMP) a remporté dimanche soir les municipales partielles de Corbeil-Essonnes.

"Je ne respecte pas la loi moi ? D’où vous sortez cela ? Je n’ai pas été élu. Et je le regrette d’ailleurs très profondément parce que je n’étais pas sur la liste. J’ai donc respecté la loi. Mais rien ne m’empêche d’aider à la campagne et la tête de liste que j’ai choisie, Jean-Pierre Bechter, gérera la liste, gérera la ville et je serai là pour l’aider", a assuré lundi sur Europe 1, Serge Dassault (UMP).

Jean-Pierre Bechter (UMP) a remporté dimanche soir les municipales partielles de Corbeil-Essonnes, au second tour avec 27 voix d'avance sur Michel Nouaille (PC).

Serge Dassault a confirmé qu’il serait le directeur de cabinet du maire de Corbeil et à la question "serez-vous le vrai maire ?", Serge Dassault a répondu par une autre question : "On le sera tous les deux, on travaillera ensemble. En quoi cela vous gêne ?".

Serge Dassault, dont l’élection en 2008 a été invalidée, est inéligible en raison de "dons d'argent" qu'il conteste. "J’ai été condamné injustement", en raison de « faux témoignages", a-t-il plaidé lundi.