Macron officialise la reconnaissance du drapeau européen par la France

  • A
  • A
Macron officialise la reconnaissance du drapeau européen par la France
La présence du drapeau européen à l'Assemblée a provoqué une polémique initiée par La France insoumise. @ JACQUES DEMARTHON / AFP
Partagez sur :

La présence de ce drapeau à l'Assemblée nationale est vivement contestée par certains partis, dont La France insoumise.

Emmanuel Macron a officiellement effectué la démarche pour que la France reconnaisse les symboles européens, comme le drapeau. La présence de ce drapeau à l'Assemblée nationale est vivement contestée par certains partis, dont La France insoumise. Dans un courrier adressé cette semaine au président du Conseil européen Donald Tusk, le président français annonce que la France rejoint les 16 autres pays reconnaissant le drapeau bleu aux 12 étoiles et les autres symboles de l'UE.

"Je suis très heureux, à l'occasion de ce Conseil européen, là où plusieurs cherchent aujourd'hui à créer des divisions, un repli français, de réaffirmer l'attachement de la France au drapeau et à l'hymne européen", a déclaré Emmanuel Macron avant le début du sommet à Bruxelles.

Polémique avec les députés de La France insoumise. Il avait annoncé le 10 octobre sa décision à l'occasion d'un débat sur l'Europe à Francfort (Allemagne). La reconnaissance, avait-il expliqué, "ne permettra pas à certains d'enlever le drapeau européen de l'hémicycle français ou de tout autre lieu".

La semaine précédente, les députés de La France Insoumise (gauche radicale) avaient déposé un amendement prévoyant que "seuls peuvent être présents dans l'hémicycle le drapeau tricolore (...) et le drapeau de l'Organisation des Nations unies (ONU)", revenant à éliminer le drapeau étoilé de l'Europe. Cet amendement a été ensuite rejeté.