Macron invite ses ministres à profiter des vacances pour "se réapproprier le projet de transformation"

  • A
  • A
Macron invite ses ministres à profiter des vacances pour "se réapproprier le projet de transformation"
Le prochain Conseil des ministres se tiendra le 30 août, deux jours après un séminaire de rentrée.@ Martin BUREAU / AFP
Partagez sur :

Le président de la République a demandé mercredi à ses ministres de réfléchir à "des sujets structurants" en vue d'un séminaire gouvernemental de rentrée le 28 août. 

Un dernier Conseil des ministres avant une brève pause estivale s'est réuni mercredi. Mardi soir déjà, le président de la République et son épouse ont reçu pour un dîner à l'Elysée les membres de l'équipe gouvernementale et leurs conjoint(e)s, les invitant à "se reposer", avant une rentrée à haut risque sur le plan social et politique, alors même que la popularité du chef de l'Etat a lourdement commencé à chuter. Mercredi, Emmanuel Macron a renouvelé ses vœux devant les ministres réunis en conseil dans le salon Murat, y joignant une "invitation studieuse" à préparer la suite de son programme de réformes.

Une équipe parlementaire qui "mérite le respect". Trois mois après l'entrée en fonctions du nouvel exécutif, "le président de la République a souligné le travail parlementaire qui avait été fait", a rapporté Christophe Castaner, le porte-parole du gouvernement, à l'issue du traditionnel point presse. Dans la journée, les membres du gouvernement assisteront à l'Assemblée nationale à une dernière séance de questions avant le vote solennel de la loi de moralisation de la vie publique. Les nombreux couacs qui ont émaillé la session extraordinaire n'ont pas manqué d'attirer les critiques sur les députés de la nouvelle majorité, jugés inexpérimentés par une partie de l'opposition. "Cette équipe parlementaire - LREM et MODEM - a fait le 'taf' et ces députés méritent le respect", a martelé celui qui est également en charge des Relations avec le Parlement.

Un séminaire de rentrée. Un Conseil des ministres également tourné vers la rentrée. Une rentrée qui s'annonce chargée sur le plan social et parlementaire, avec la ratification des ordonnances donnant droit au gouvernement de légiférer sur le Code du Travail, puis le vote de la loi de finances pour 2018, avec pour objectif une réduction de 10 milliards des dépenses de l'Etat. "Le président nous a invités à un temps de repos mais aussi de recul pour se réapproprier le projet de transformation", a précisé Christophe Castaner. À cette fin, Emmanuel Macron a demandé à son équipe de "réfléchir sur des sujets structurants qui seront étudiés en séminaire de rentrée le 28 août".

Vacances secrètes. D'ici ce rendez-vous, ministres et secrétaires d'Etat ont le droit à quinze jours de vacances. Il leur a cependant été demandé de rester à distance raisonnable de la capitale pour pouvoir retrouver rapidement leur poste si une urgence venait à éclater. Le président de la République s'accordera également quelques jours de vacances dans un lieu en France qui n'a pas été révélé. "C'est normal que ce soit un secret bien gardé […] tout simplement parce qu'il y a des conditions de sécurité sur le déplacement d'un président de la République. Il reste en France, en métropole, il sera en permanence disponible et il pourra rejoindre son bureau à tout moment dans des délais extrêmement courts", a indiqué Christophe Castaner.