Macron : "dès ce soir, il m'appartient de rassembler les Français"

  • A
  • A
Macron : "dès ce soir, il m'appartient de rassembler les Français"
@ AFP
Partagez sur :

Arrivé en tête du premier tour de l'élection présidentielle, le fondateur d'En Marche! a remercié ses partisans avant d'appuyer la nécessité pour lui de "rassembler" et de "réconcilier" les Français.

DISCOURS

C'est face à une foule de partisans survoltés qu'Emmanuel Macron a pris la parole, dimanche soir, à Paris, après l'annonce des résultats encore partiels du premier tour de la présidentielle. Arrivé en tête devant Marine Le Pen, le fondateur d'En Marche! a prévenu que son principal objectif dans l'entre-deux tours serait de rassembler. 

"J'ai entendu les doutes". "Je veux m'adresser à tous les citoyens de France, celle de l'Hexagone comme des Outre-mer", a-t-il déclaré, après avoir remercié François Fillon et Benoît Hamon d'appeler à voter pour lui au second tour. "Dès ce soir, il m'appartient d'aller au-delà et de rassembler les Français." Disant avoir "entendu les doutes, la colère du peuple de France" ainsi que son "envie de changement", l'ancien ministre de l'Économie s'est aussi déclaré conscient que de sa capacité à rassembler dépendrait sa marge de manœuvre s'il était élu. "La force de ce rassemblement sera déterminante pour présider et pour gouverner."


Emmanuel Macron : "Je veux être le président des patriotes face à la menace des nationalistes"

L'inverse de Marine Le Pen. Sans jamais la nommer, Emmanuel Macron s'est défini en creux comme l'exact contraire de son adversaire au deuxième tour, Marine Le Pen. "Je souhaite, dans 15 jours, devenir votre président. Le président des patriotes face à la menace des nationalistes." Celui qui a toujours assumé son europhilie a une nouvelle fois insisté sur la nécessité de "relancer la construction européenne". "Le défi est d'ouvrir une nouvelle page de notre vie politique et d'agir pour que chacun, avec justice et efficacité, puisse trouver sa place en France et en Europe", a-t-il lancé.

Il se voit déjà à l'Élysée. Surtout, Emmanuel Macron a semblé d'ores et déjà se projeter à l'Élysée, plus préoccupé par la constitution d'une majorité parlementaire lors des législatives que par le second tour de la présidentielle. "Je veux dès à présent construire une majorité de gouvernement et de transformation. Elle sera faite de nouveaux visages, de nouveaux talents", a-t-il déclaré à ses partisans. "Je ne demanderai pas à ceux qui nous rejoignent d'où ils viennent mais s'ils sont d'accord [avec son projet]."

Les résultats du 1er tour de l’élection présidentielle : par régions, villes, départements