Macron "assume" de demander "un effort aux plus âgés"

  • A
  • A
Macron "assume" de demander "un effort aux plus âgés"
@ IAN LANGSDON / POOL / AFP
Partagez sur :

Le président a assumé la hausse de la CSG de 1,7 point, intervenue en janvier. 

Emmanuel Macron "assume" de demander "un effort aux plus âgés" et exhorte à "la patience". Le président de la République l'a déclaré à la presse à Châlons-en-Champagne, après avoir été interpellé par des retraités sur la question du pouvoir d'achat.

"Je sais que je demande un effort aux plus âgés, que parfois certains râlent, ça ne rend pas forcement populaire mais je l'assume", a déclaré le chef de l'Etat après une déambulation dans les rues de Châlons-en-Champagne.

"A la fin c'est quand même mieux qu'au début." "C'est comme quand on refait en profondeur une maison. Au début on voit les plans, on se projette. Et après on commence les travaux, il y a un moment ça sent la peinture, y a des courants d'air, il fait plus froid, on se demande pourquoi on a fait tout ça...", a expliqué le président de la République, alors qu'une hausse de la CSG de 1,7 point est intervenue en janvier.

"Il faut avoir la patience de rappeler pourquoi on le fait, d'avoir des désagréments passagers parce, qu'a la fin c'est quand même mieux qu'au début", a poursuivi Emmanuel Macron, qui a rappelé que la première baisse de la taxe d'habitation interviendrait en octobre.