Machiste, la sortie de Ségolène Royal?

  • A
  • A
Machiste, la sortie de Ségolène Royal?
@ MaxPPP
Partagez sur :

Les femmes sont de bonnes gestionnaires avec l'"habitude de gérer un budget familial", a-t-elle dit.

La phrase. Lundi matin, la candidate socialiste à la présidentielle de 2007 est venue sur France Inter faire la promotion de la Banque publique d’investissement (BPI), dont elle est désormais la vice-présidente. La "Dame du Poitou" s’est notamment inquiétée des difficultés des femmes entrepreneures "qui ont, plus que les hommes, des difficultés d’accès au crédit bancaire"

>> A LIRE AUSSI : Royal servira "modestement" à la BPI

En conséquence, la BPI va s’attacher, assure-t-elle, à leur apporter un coup de pouce, voire à traiter leur demande en priorité. D’autant qu’on a constaté, selon elle, "que les entreprises gérées par les femmes sont souvent mieux gérées (…) peut-être parce qu’elles ont l’habitude de gérer un budget familial, et qu’au bout du compte, il faut toujours qu’il reste quelque chose pour nourrir les enfants." Une phrase qui peut surprendre dans la bouche d’une femme qui assure être "venue au socialisme par le féminisme et la révolte contre la place subalterne assignée aux femmes". Europe1.fr a demandé à deux féministes de régair à ces propos.

jf0_6917_2

"Des propos machistes, caricaturaux et stéréotypés". Lydia Guirous, présidente de l’association féministe Future, au Féminin et membre de l’UDI, n’a que très modérément apprécié la sortie de Ségolène Royal : "on n’a pas à sexualiser les compétences, c’est n’importe quoi. Sur quoi s’appuie-elle pour juger que les femmes gèrent mieux les entreprises ? Et cette femme est vice-présidente de la Banque publique d’investissement ? Ça commence bien…", assure-t-elle lundi matin à Europe1.fr. "On ne peut plus tenir des propos pareils. Imaginez une seconde qu’un homme ait prononcé cette phrase : on aurait toutes les associations féministes dans la rue. J’attends qu’elles condamnent ces propos avec force car ils sont machistes, caricaturaux et stéréotypés."

"Elle a raison de rigoler avec ça". Monique Le Moine, présidente de l’antenne d’Orléans de l’association féministe Mix Cité, estime à l’inverse que "c’est une réaction logique et saine. Les femmes ont des compétences différentes, ce qui ne veut toutefois pas dire qu’elles sont meilleures. Ségolène Royal ne dit pas une vérité, mais pointe une réalité : les femmes sont absentes du monde de l’entreprise, qui ne se porterait que mieux si elles étaient davantage présentes".

RTR28V48(1)

Souviens-toi en 2012… Le 8 octobre 2012, alors en pleine campagne pour la primaire socialiste, Ségolène Royal s’était exprimée sur la Françafrique et le financement occulte des partis politiques dans des termes qui avaient déjà fait polémique : "il y aura du ménage à faire ! Ce n'est pas plus mal que ce soit une femme qui soit élue pour faire le ménage ! Un bon coup de balai." Pour cette sortie, la socialiste a reçu le prix spécial "Humour et politique" du Press Club.

>> A LIRE AUSSI : Le prix Humour et politique est décerné à …

Un prix qu’elle a accueilli avec une bonne dose d’ironie, le dédiant "à tous ces hommes qu'un étrange plafond de verre retient d'investir plus hardiment un champ domestique". Avant de s’adresser directement à la gent masculine : "je voudrais leur dire : bricoler, c'est bien, sortir le chien, c’est pas mal, descendre la poubelle, c’est un travail musculaire, mais un horizon plus vaste n'attend que vos talents : osez le ménage ! Bravez les traditions dépassées !"

>> Contacté, le ministère du Droit des femmes, s’est lui, refusé à tout commentaire.