Lutte Ouvrière : Nathalie Arthaud se lance dans la bataille présidentielle

  • A
  • A
Partagez sur :

Après "l'époque Arlette Laguiller", Nathalie Arthaud sera à nouveau la prochaine candidate de Lutte Ouvrière à l'élection présidentielle de 2017.

Lutte Ouvrière se lance à son tour dans la bataille présidentielle avec, toujours, une femme. Après les décennies Arlette Laguiller, place à Nathalie Arthaud qui a annoncé vendredi soir sa candidature à la campagne présidentielle de 2017. Objectif : faire entendre une voix différente des partis traditionnels.

"Une campagne démagogique et infecte". "Marine le Pen, Sarkozy et Hollande sont tous d'accord pour mener campagne sur le thème du terrorisme, de l'immigration et de l'identité nationale", a déclaré vendredi soir la candidate de Lutte Ouvrière devant près de 1.600 personnes venues la soutenir au Cirque d'Hiver. Nathalie Arthaud avait annoncé sa candidature en mars et avait déjà promis de "faire entendre le camp des travailleurs".

"Sarkozy et Hollande cherchent à nous enfumer". Elle juge déjà la campagne de 2017 "démagogique et infecte", alimentée de "dérapages racistes". Véhémente, la candidate de Lutte Ouvrière renvoie dos à dos l'ancien et l'actuel chef d'Etat : "Sarkozy et Hollande cherchent à nous enfumer, à cacher la misère qu'ils ont eux-même créée". Se plaçant comme la candidate du monde du travail, Nathalie Arthaud veut trouver des solutions aux "suppressions d''emplois, fermetures d'usines, bas salaires et petites retraites". "J'espère que beaucoup de travailleurs auront envie de dénoncer le sort qui leur est fait en utilisant ma candidature".