Lutte antiterroriste : "il n'y aura jamais de mesure à 100% efficace"

  • A
  • A
Lutte antiterroriste : "il n'y aura jamais de mesure à 100% efficace"
@ Europe 1
Partagez sur :

Alors que le gouvernement prépare le nouveau projet de loi antiterroriste, le député socialiste Sébastien Pietrasanta, ancien rapporteur de ce projet et invité samedi d'Europe 1, fait le point sur la lutte contre le terrorisme. 

INTERVIEW

Un an après les attentats de janvier et quelques semaines après ceux de novembre, a-t-on perdu du temps dans la lutte antiterroriste ? Sébastien Pietrasanta, l'ancien rapporteur du projet de loi antiterroriste qui doit être présenté en Conseil des Ministres début février, répond à cette question samedi au micro de Wendy Bouchard sur Europe 1.

"La volonté de détruire Daech". Deux jours avant le premier anniversaire de la marche du 11 janvier, Sébastien Pietrasanta estime qu'il reste de l'esprit de cette manifestation "la volonté de détruire Daech". Mais, précise-t-il, "c'est une longue marche qui se fera au moins pendant une génération". "Ça ne se fera pas du jour au lendemain", ajoute-t-il. 

"100% de précaution ne veut pas dire zéro risque". Le député socialiste l'avoue : "il n'y aura jamais de mesure à 100% efficace" dans la lutte antiterroriste. "100% de précaution ne veut pas dire zéro risque", explique-t-il. "Encore une fois, on peut avoir les meilleurs lois, les meilleurs services de renseignement, ça n'empêchera pas que la France puisse être touchée sur son territoire", poursuit-il. 

Qu'en est-il des programmes de déradicalisation ? Concernant les centres de déradicalisation promis par Manuel Valls après les attentats de janvier, Sébastien Pietrasanta a assuré qu'ils seront bien ouverts avant le printemps 2016. "Il y a la volonté d'élargir avec ce qui avait été prévu en janvier avec à la fois des centres pour ceux qui reviennent de Syrie et d'Irak mais aussi faire de la prévention notamment avec les jeunes filles radicalisées". Concernant les programmes de déradicalisation en prison, le député affirme que "les choses avancent mais qu'il faut aller plus loin" : "quatre quartiers dédiés vont être ouverts dans quatre prisons différentes début février". 

Le renforcement des effectifs : "c'est sans précédent". "On aura au total 9.000 effectifs supplémentaires" que ce soit dans les forces de l'ordre ou les services de renseignement : "c'est sans précédent", explique Sébastien Pietrasanta. 

Christiane Taubira et la déchéance de nationalité : "elle défend la parole du président". Interrogé sur la position très instable de Christiane Taubira sur la déchéance de nationalité, le député socialiste botte en touche : "la garde des Sceaux l'a dit : 'la parole du président de la République prédomine, elle défend la parole du président'". "Il y a des sensibilités qui se sont exprimées, après chacun et chacune doit se ranger derrière l'avis du président et du Premier ministre", a-t-il conclu.

>> Ecoutez Sébastien Pietrasanta au micro d'Europe 1 : 


Sébastien Pietransanta, sur le terrorisme :"100...par Europe1fr