Loi travail : Hollande défend un "texte de progrès"

  • A
  • A
Loi travail : Hollande défend un "texte de progrès"
@ Jim Watson / AFP
Partagez sur :

"Ce projet de loi qui aujourd'hui bien sûr suscite bien des débats, il est fondé sur la confiance", a déclaré le chef de l'Etat. 

François Hollande a défendu jeudi le projet de loi travail, "un texte de progrès", assurant que l'article sur les accords d'entreprises ne remettrait pas en cause les "principes fondamentaux" du droit du travail, à quelques heures du vote d'une motion de censure déposée en réaction à l'utilisation du 49-3 par le gouvernement.

"Un progrès". "Ce texte doit être défendu, il doit être regardé comme un texte de progrès, il doit être aussi conçu pour les salariés comme pour les chefs d'entreprise. Moi, je ne veux pas les opposer", a lancé le président de la République lors d'une visite aux Mureaux (Yvelines). "Il faut que l'entreprise soit agile, qu'elle puisse à un moment être capable de s'adapter, non seulement au marché d'aujourd'hui mais au marché de demain", a-t-il dit lors de lavisite de l'entreprise Prodways (Groupe Gorgé ).

Respect du droit du travail. Quant à l'article 2 du texte dénoncé par plusieurs syndicats, car il permet aux accords d'entreprise d'être moins favorables que les accords de branche sur le temps de travail, François Hollande a plaidé en faveur de "garanties pour les salariés que la loi s'appliquera et qu'il n'y aura pas de mise en cause des principes fondamentaux du droit du travail". "Ce serait inacceptable", a-t-il ajouté. Accroître le dialogue social dans l'entreprise fait toujours débat, a-t-il souligné, mais c'est l'endroit le plus pertinent, à condition que les droits fondamentaux des salariés ne soient pas remis en cause.