Limoges : un élu LR rejoint le groupe Bleu Marine, proche du FN

  • A
  • A
Limoges : un élu LR rejoint le groupe Bleu Marine, proche du FN
Un élu de Limoges a a annoncé son ralliement au groupe Bleu Marine.@ AFP
Partagez sur :

Un élu Les Républicains de Limoges a annoncé son ralliement au groupe Bleu Marine, proche du Front national. 

Un élu Les Républicains (LR) de la majorité municipale de droite de Limoges, Pierre-Marie Lafond, vient de quitter son parti pour rallier le groupe Limoges Bleu Marine, proche du Front national (FN).

"Un changement important". "Nous tenons à informer au grand jour les Limougeauds d'un changement important au sein de notre groupe municipal qui comptera désormais un quatrième élu." C'est par ces mots que Vincent Gérard, élu FN à la Ville de Limoges, a annoncé officiellement en séance municipale jeudi soir la défection de Pierre-Marie Lafond, ancien adjoint au maire LR de la ville, au profit du groupe Bleu Marine.

Une proximité intellectuelle avec "des Gibert Collard ou Robert Ménard". "C'est pour moi une question de droiture et de cohérence", a expliqué  l'ancien élu LR. Estimant avoir été "sacrifié par la majorité au nom de tripatouillages politiciens", Pierre-Marie Lafond affirme, "sans être adhérent du FN", se sentir une proximité intellectuelle avec "des Gilbert Collard ou Robert Ménard". "Je me reconnais tant dans leurs prises de positions que dans leurs actions", précise-t-il.

Écarté du groupe des adjoints. Elu en 2014 sur une liste d'union de la droite et du centre qui avait fait basculer à droite la ville de Limoges, après 102 ans de gestion socialiste, ce retraité de l'éducation nationale s'était vu écarter du groupe des adjoints fin septembre. Au cours d'un échange vif avec l'opposition socialiste lors d'un conseil municipal, le 29 septembre 2015, il avait mis en cause publiquement l'un des enfants mineurs d'un conseiller PS.

L'entourage du nouveau maire, Emile-Roger Lombertie, avait alors exigé de lui "des excuses publiques" et sa "démission", a expliqué l'ancien élu LR. Lors de la réunion municipale de jeudi soir où a été officialisée la défection de Pierre-Marie Lafond, le maire de Limoges s'est déclaré "désolé d'entendre des propos insultants, dignes d'une démocratie de caniveau".