L'hommage de François Hollande à Corinne Erhel, la députée morte vendredi

  • A
  • A
L'hommage de François Hollande à Corinne Erhel, la députée morte vendredi
Partagez sur :

Le chef de l'Etat a adressé ses condoléances aux proches de la députée des Côtes d'Armor, qui a succombé à un malaise cardiaque, vendredi, en pleine réunion de soutien à Emmanuel Macron.

Dans un communiqué publié samedi, François Hollande a rendu hommage à Corinne Erhel, la députée des Côtes d'Armor victime d'un malaise cardiaque fatal vendredi soir, lors d'une réunion publique de soutien à Emmanuel Macron dans son département.

"Proche des gens". "Dernière oratrice du dernier meeting de la campagne présidentielle en Bretagne, près de Lannion, où elle avait commencé son engagement politique, Corinne Erhel nous a tragiquement quittés vendredi 5 mai", écrit François Hollande. "Députée depuis 2007, elle s’était pleinement investie dans son mandat parlementaire tout en restant proche des gens dans une attention toujours discrète. Elle avait suivi avec passion les enjeux du numérique, dans ses dimensions de transformation des territoires avec le souci constant que cette transformation puisse apporter un progrès à chacun", ajoute le chef de l'Etat.

Un malaise en plein discours. Selon les médias locaux, Corinne Erhel s'est effondrée sur scène en plein discours. Elle a ensuite été transportée en urgence par le Samu à l'hôpital de Saint-Brieuc, où son décès a été annoncé. Ancienne parlementaire, née le 3 février 1967 à Quimper, députée depuis 2007, Corinne Erhel siégeait à la commission des Affaires économiques de l'Assemblée. L'élue bretonne avait rejoint en 2017 le mouvement En Marche! d'Emmanuel Macron, dont la campagne s'est achevée vendredi soir, à l'avant-veille du second tour.