Les sympathisants de la Manif pour tous soutiennent Fillon, "toujours présumé innocent"

  • A
  • A
Les sympathisants de la Manif pour tous soutiennent Fillon, "toujours présumé innocent"
La présidente du mouvement assure que la Manif pour tous continue de soutenir François Fillon.@ Eric FEFERBERG / AFP
Partagez sur :

La présidente de la Manif pour tous assure que le mouvement continue de soutenir François Fillon malgré le "Penelope Gate" en raison de "la place qu'il donne à la filiation" dans son programme.

Les sympathisants de la Manif pour tous continuent de soutenir François Fillon, "toujours présumé innocent" et qui est "l'incarnation" des changements sociétaux auxquels ils croient, a déclaré samedi la présidente du mouvement, Ludovine de la Rochère. "En quarante ans, il n'a jamais eu affaire à la justice. A ce jour, il est toujours présumé innocent", a affirmé Ludovine de la Rochère, pour qui il y a "clairement l'espoir" que le "Penelope Gate" se termine "sans mise en examen" et "sur la poursuite de sa campagne" électorale. 

"Une place importante donnée à la filiation et la famille". "Le vote François Fillon a été plus fort au sein de la Manif pour tous qu'il ne l'a été chez les membres de la droite et du centre", a-t-elle rappelé. Car l'ancien Premier ministre a, selon elle, "créé une très forte attente en donnant une place importante" dans son programme à "la filiation, la famille et les enfants". D'où un sentiment partagé de "tragédie politique", car "il n'y a pas de plan B", "d'alternative qui porterait la même ligne", a observé Ludovine de la Rochère. 

Une pétition "Fillon tiens bon". Ancienne porte-parole du mouvement qui s'est illustré par son opposition au mariage pour tous au début du quinquennat de François Hollande, Virginie Tellenne, plus connue sous le nom de Frigide Barjot, a lancé un pétition appelant "tous les défenseurs de la filiation et de la famille" à continuer à soutenir François Fillon. Cette initiative, nommée "Fillon tiens bon", souligne la "façon familiale et bénéfique de travailler" qu'a le candidat de la droite : "Sans une femme s'occupant de son mari public et de la vie privée de ses enfants, sa réussite politique au plus haut niveau ne serait jamais advenue de la même façon", affirme ce texte, déjà signé par plus de 10.000 personnes.