Les studieuses vacances du président Hollande

  • A
  • A
Les studieuses vacances du président Hollande
@ REUTERS
Partagez sur :

En plein milieu de l’été, François Hollande prépare déjà sa rentrée et a posé sur la table plusieurs gros dossiers, comme la relance économique ou la réforme territoriale.

L’INFO. François Hollande a bien prévu de prendre quelques jours de vacances cet été, mais il emmènera dans ses valises du travail pour préparer la rentrée du gouvernement. Et quelques gros chantiers sont au programme.

>> LIRE AUSSI - Nos ministres sont-ils des vacances comme les autres ?

La relance au programme. Avec une baisse des chiffres du chômage qui se fait toujours attendre, le mois de septembre sera forcément à grande dominante économique. Le chômage, mais aussi la stagnation de la croissance, qui pourrait bien être de 0% pour les six premiers mois de l’année, sont autant de nuages dans le ciel d’été du président de la République. Le chef de l’Etat commence donc à chercher des idées pour rebondir.

A l’Elysée, on a rangé au placard l'optimisme généralement de rigueur et on admet que les objectifs de relance de l’économie ont peu de chance d’être tenus. Depuis quelques semaines, les réunions se succèdent pour tenter de sauver la rentrée.

La première priorité du gouvernement sera l’investissement, pour faire repartir le financement des entreprises innovantes et des PME. L’Elysée envisage de créer un fonds de garantie qui permettra aux banques frileuses de prêter aux entreprises avec la caution de l’Etat.

Réforme territoriale, deuxième étape. Le second chantier consiste à passer à la deuxième étape de la réforme territoriale. Maintenant que l’Assemblée et le Sénat se sont mis d’accord sur une France à 13 régions, encore faut-il décider quelles seront les attributions de ces collectivités territoriales. Le président commence à poser les jalons de la loi qui va définir le cadre de la réforme territoriale et qui donnera ainsi le nouveau périmètre des compétences des régions et des intercommunalités mais aussi de la présence de l’Etat dans les territoires.

>> LIRE AUSSI - L'Assemblée donne son feu vert à une France à 13 régions

Et encore d’autres dossiers. Au tout début de l’été, le Premier ministre Manuel Valls avait annoncé des baisses d’impôts pour les classes moyennes en 2015, sans ajouter plus de précision. Il reste donc à définir quels niveaux de revenus seront concernés.

Par ailleurs, on sait aussi que la relance de l’apprentissage et la question du travail du dimanche ainsi que des seuils dans les entreprises seront sur la table. Cette dernière question a miné la dernière conférence sociale et le président pourrait envisager des mesures pour éviter les effets de seuil dans les cotisations sociales. Par exemple, passer de 10 à 11 salariés implique de nouvelles obligations sociales.

Enfin, François Hollande veut s’emparer du dossier de la fracture numérique. Lundi matin, une réunion à l’Elysée doit permettre de préparer un grand plan pour donner un coup d’accélérateur sur le numérique à l’école. Si le président a bien prévu cette année de prendre quelques jours de congés, ce sera donc devoirs de vacances obligatoires.