Les nouvelles têtes du gouvernement

  • A
  • A
Les nouvelles têtes du gouvernement
@ MAXPPP
Partagez sur :

ZOOM - Ils sont peu connus du grand public. Europe1.fr vous les fait découvrir.

Comme toujours, il y a les têtes d'affiches. Fabius, Valls, Moscovici, Montebourg, Sapin, Duflot. Leurs visages vous sont familiers. Europe1.fr vous présente les nouvelles têtes du gouvernement. Ceux dont vous avez peu ou pas entendu parler.

Nicole Bricq, la forte tête

Nicole Bricq

© Max PPP

Elle n'a pas sa langue dans sa poche. Nicole Bricq, 64 ans, qui hérite du ministère de l'Ecologie, du Développement durable et del'Energie, avait appelé à ne pas créer "des Hollandettes" en référence aux "Jupettes" de 1995. La sénatrice de Seine-et-Marne est une spécialiste des finances publiques. Se revendiquant "réformiste", elle est devenue incontournable sur les questions budgétaires au Sénat.

Geneviève Fioraso, la surprise

Genevieve Fioraso

© MAXPPP

Geneviève Fioraso a su se faire remarquer au sein de l'équipe de campagne de François Hollande où elle était chargée de l'innovation. A 57 ans,  la députée PS et adjointe au maire de Grenoble Michel Destot a été nommée ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. À l'Assemblée nationale, Geneviève Fioraso a été très active au sein de la commission des Affaires économiques et de l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques.   

George Pau-Langevin, la militante

George pau-langevin

© MAXPPP

George Pau-Langevin, 63 ans, faisait partie de l'équipe de campagne de François Hollande au sein de laquelle elle s'occupait des questions de société. Cette avocate, originaire de Guadeloupe, est députée de Paris depuis 2007. Elle s'est régulièrement engagée dans la défense des minorités et des populations d'outre-mer, comme présidente du Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP) de 1984 à 1987.

Kader Arif, l'ex-bébé Jospin

Kader Arif

© MAXPPP

Kader Arif, qui entre au gouvernement comme ministre délégué aux Anciens combattants, est avant tout un responsable socialiste chevronné, implanté depuis toujours en région toulousaine. Il a été chargé de mission auprès de Lionel Jospin de 1988 à 1992. Entré au bureau national en 2000, il a été promu au secrétariat national à partir de 2002.

Marie-Arlette Carlotti, la Marseillaise anti-Guérini

Marie-Arlette Carlotti, ministre déléguée auprès de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, chargée des Personnes handicapées

© MAXPPP

Conseillère générale des Bouches-du-Rhône depuis 1998, la Marseillaise Marie-Arlette Carlotti, nommée mercredi ministre déléguée à la Famille, s'est ces derniers temps distinguée par sa farouche opposition au président du département socialiste Jean-Noël Guérini. Elle était responsable du pôle égalité hommes/femmes dans l'équipe Hollande.

Dominique Bertinotti, une proche de Royal

Dominique Bertinotti, ministre déléguée auprès de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, chargée de la Famille

© MAXPPP

Cette historienne de 58 ans, nommée ministre déléguée chargée de la Famille, est une fidèle de Ségolène Royal. Favorable au "oui" au référendum sur la Constitution européenne de 2005, elle quitte le courant de Laurent Fabius, partisan du "non" et crée le groupe "Nouvelle Voix" au sein du PS. C'est là qu'elle rejoindra Ségolène Royal. Mandataire financière de la candidate en 2007, elle était sa directrice de campagne lors de la primaire socialiste.