Les incidents au CCE d'Air France "inacceptables" pour Hollande

  • A
  • A
Les incidents au CCE d'Air France "inacceptables" pour Hollande
@ AFP
Partagez sur :

Le chef de l'Etat estime qu'il y a des risques de "conséquences sur l'image" de la France après les incidents survenus lors du CCE d'Air France lundi.

Le président François Hollande a dénoncé mardi des violences "inacceptables" contre des membres de la direction d'Air France, qui peuvent avoir des "conséquences sur l'image, sur l'attractivité" de la France.

"Des conséquences sur l'attractivité". "Ça compte, le dialogue social. Et quand il est interrompu par des violences, des contestations qui prennent des formes inacceptables, on voit ce que ça peut avoir comme conséquences sur l'image, sur l'attractivité" du pays, a-t-il déclaré lors de l'inauguration de l'Ecole nationale supérieure maritime, au Havre. Le chef de l'Etat en a profité pour prôner un "dialogue social apaisé". Il faut, a-t-il souligné, "un dialogue responsable avec un patronat qui prend les décisions qui sont attendues et des responsables syndicaux qui jouent la carte la seule possible, celle du compromis et de la négociation".

Valls au siège d'Air France. Peu avant 11 heures, le Premier ministre Manuel Valls est quant à lui arrivé au siège d'Air France, à Roissy, pour rencontrer notamment les membres de la direction.