Les Français attendent Hollande sur…

  • A
  • A
Les Français attendent Hollande sur…
@ MAXPPP
Partagez sur :

 … la lutte contre le chômage et la hausse des prix, lors de son interview de dimanche soir.

Il ne leur a pas parlé depuis son interview du 14 juillet. Dimanche soir, François Hollande va devoir répondre aux interrogations des Français et expliquer "l'action de son gouvernement", alors que le désenchantement gagne le pays.

Mais sur quels dossiers François Hollande sera-t-il attendu au tournant ? Selon un sondage CSA pour Direct Matin publié jeudi, les Français souhaitent qu'ils s'expriment sur deux choses : la lutte contre le chômage et sur la hausse des prix (alimentation, carburants etc).

Parmi les sujets les plus attendus, figurent ensuite "les perspectives économiques de la France pour 2013" (43%), "le désendettement de l'Etat et des organismes sociaux" (35%), "la violence et l'insécurité dans certains quartiers" (26%), puis "l'avenir de l'euro et le traité budgétaire européen" (21%).

Les Roms et le nucléaire, pas des priorités

Les quatre thématiques qui recueillent le moins de réponses sont "les sources d'approvisionnement en énergie, comme le nucléaire" (7%), "l'attitude du gouvernement à l'égard des Roms" (5%), "le bilan de la rentrée scolaire" (4%) au même rang que "la situation en Syrie" (4%).

Pour les auteurs de l'étude, "ces résultats (...) confirment une tendance déjà décelée au premier tour de l'élection présidentielle". Il ressortait alors d'un précédent sondage CSA-Direct Matin "que l'emploi et le pouvoir d'achat étaient les sujets qui avaient le plus compté au moment de voter".

"La récente polémique sur la hausse des prix des carburants, la perspective de nouvelles hausses d'impôt pour tenir les engagements budgétaires de la France, la forte progression du chômage et l'annonce de plans sociaux ont contribué à entretenir voire à amplifier les attentes sur ces sujets", estiment les auteurs.

Sondage réalisé par internet du 4 au 6 septembre auprès d'un échantillon représentatif de 971 personnes âgées de 18 ans et plus (méthode des quotas).