Le budget de la Sécurité sociale adopté à l'Assemblée

  • A
  • A
Le budget de la Sécurité sociale adopté à l'Assemblée
@ REUTERS
Partagez sur :

TEXTE POLÉMIQUE - 34 "frondeurs" socialistes se sont abstenus sur ce texte, qui comprend notamment la modulation des allocations familiales.

L'Assemblée nationale a adopté mardi le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2015. Le texte a été adopté par 270 voix contre 245. 51 députés se sont abstenus, dont 34 "frondeurs" du groupe socialiste.

Modulation des allocations familiales. Le texte prévoit 9,6 milliards d'euros d'économie, des efforts qui portent pour l'essentiel sur les retraites et sur les dépenses d'assurance-maladie. Mais il acte aussi la modulation des allocations familiales en fonction des revenus, une réforme vivement critiquée par la droite et l'extrême gauche, ainsi que des allégements de cotisations patronales à hauteur de 5 milliards d'euros, que contestent les "frondeurs" du PS.

>> LIRE AUSSI - Sécurité Sociale : ce qui va changer pour les familles

Moins de frondeurs que pour le budget. Les "frondeurs" du Parti socialiste avait annoncé une "abstention collective" sur ce texte. 34 membres du groupe socialiste à l'Assemblée se sont finalement abstenus, dont les anciens ministres Benoît Hamon et Aurélie Filippetti. C'est cinq de moins que lors du vote du volet recettes du budget de l'Etat, la semaine dernière.

Le projet de budget de la Sécu doit être maintenant examiné par le Sénat, avant de revenir probablement en deuxième lecture à l'Assemblée nationale.

>> LIRE AUSSI - Budget 2015 : malgré la fronde, le volet "recettes" est voté