Les biscuits "Carla et Nicolas" retirés de la vente
La boîte de biscuits Carla et Nicolas de la série limitée "les super héros" lancée par Michel et Augustin. © Capture d'écran

La marque Michel et Augustin a retiré de la vente sa série en raison des réactions des clients.

L'opération marketing aura fait long feu. Seulement quelques jours après le lacement d'une série illimitée de produits à l'effigie des candidats, la marque Michel et Augustin a préféré mettre un terme à l'opération, rapporte l'Express. La commercialisation de ces paquets de sablés et des yaourts à boire a en effet suscité une série de réactions disproportionnées.

La polémique remonte à la semaine dernière. Surfant sur la vague de la campagne présidentielle, la marque Michel et Augustin lance une série de produits à l'effigie des candidats. "Babeth et François", "Carla et Nicolas" ou encore "Valérie et François" débarquent alors sur les paquets de biscuits et les bouteilles de lait. Sur l'étiquette, une petite bio humoristique pour chaque candidat.

Des réactions démesurées

Alors que les créateurs de la marque souhaitaient seulement "donner un peu de peps et de sourire dans une campagne", ils ont essuyé une vague de critiques. "Dans l'un des magasins, un yaourt à boire a été jeté sur les murs. Dans l'autre, un client outré s'est mis à hurler dans le rayon. Même un livreur a été scandalisé de transporter des produits empaquetés à l'effigie de Carla et Nicolas", raconte Augustin l'un des fondateurs de la marque, interrogé par Côté Maison.

Sur Facebook, les réactions sur la page fan de Michel et Augustin sont mitigées. "Si vous avez trouvé que ça pour faire du buzz, c'est vraiment naze", commente l'un d'eux. "Un parti pris assez étrange, en espérant me tromper", réplique un autre.

19.04-fb-michel
19.04-fb-2

Les invendus offerts aux candidats

En réactions à ces critiques, la marque, qui se surnomme elle-même "les trublions du goût", a décidé de retirer ses produits de la vente. "Plusieurs scandales sérieux ont éclaté en magasins. Nous sommes un peu dépassés par ces réactions un peu surréalistes. On temporise. C'EST FINI. Toutes nos excuses", peut-on lire sur la page Facebook de Michel et Augustin.

Résultat : la marque se retrouve avec une série d'invendus. "Les stocks vont être offerts aux QG de campagne des différents candidats la semaine prochaine. Pas question de les jeter", assure Augustin. Les stocks restant sont disponibles gratuitement à la Bananeraie, le siège de la marque, pour les collectionneurs.