Législatives : les circonscriptions qui peuvent basculer

  • A
  • A
Législatives : les circonscriptions qui peuvent basculer
Législatives : Rachida Dati, Xavier Bertrand, Gilbert Collard, Laurent Wauquiez, Stéphane Le Foll et Najat Vallaud-Belkacem seront candidats.
Partagez sur :

De Balkany à Wauquiez, quelles sont les circonscriptions qui peuvent basculer ? 

Au second tour la présidentielle, François Hollande est arrivé en tête dans 333 des 577 circonscriptions françaises. Et cette avance devrait permettre à la gauche d'obtenir une assez confortable majorité aux législatives des 10 et 17 juin prochains.

Les scores de la présidentielle dans les circonscriptions ne sont évidemment pas transposables tels quels pour anticiper le nombre de députés dans les deux camps, mais ils permettent de cibler les enjeux de ces législatives. Quelles sont donc les grandes batailles de la prochaine élection ? Dans quelles circonscriptions les ténors de l’UMP sont-ils en danger ? Revue de détails.



LES TENORS DE L’UMP EN DANGER

Bertrand en difficulté dans 3e circonscription de l’Aisne
Le pari sera aussi difficile à gagner pour l’ancien patron de l’UMP. A Hirson, dans sa circonscription, le FN est arrivé 2e au premier tour de la présidentielle. Le PS espère emporter la mise, dans cette ville où Fançois Hollande est venu en visite dans l’entre-deux tours. A Hirson, le socialiste a flirté avec les 60 % au second tour de la présidentielle.
>> Voir tous les résultats de Hirson



# Copé menacé dans la 6e circonscription de Seine-et-Marne
Le patron de l’UMP, Jean-François Copé est, lui-même, dans une situation délicate. Dans sa circonscription, François Hollande est arrivé en tête aux deux tours de la présidentielle. A Meaux, la ville de Copé, le socialiste totalise même 54% des voix au second tour. Le FN attend également le secrétaire général de l’UMP au tournant, dans cette circonscription où Marine Le Pen a dépassé les 17% au premier tour de la présidentielle. S’il perd cette élection, il sera extrêmement difficile pour Jean-François Copé de garder la main sur l'UMP.
>> Voir tous les résultats de Meaux



# Balkany en difficulté dans la 5e des Hauts-de-Seine ?
L'ami du président sortant Patrick Balkany pourrait également avoir du mal à rempiler dans la 5e circonscription des Hauts-de-Seine. Cette circonscription contient Clichy, commune qui vote massivement à gauche. Lors du second tour de la présidentielle François Hollande a réuni dans la ville près de 67% des voix. De quoi enrayer la machine Balkany.
>> Voir les résultats à Clichy 



Duel Dati-Fillon dans la 2e circonscription de Paris
Cette circonscription - où deux ténors de l’UMP le Premier minister François Fillon et l’ex-Garde des Sceaux s’apprêtent à se livrer un duel au premier tour des législatives - englobe le 5e arrondissement de Paris, une partie du 6e arrondissement et du 7e. Or, au second tour de la présidentielle si Nicolas Sarkozy est largement arrivé en tête dans le 6e et 7e, il a été distancé dans le 5e, où François Hollande a réussi à réunir 56,22% des voix.
>> Voir tous les résultats du 5e



Wauquiez dans la 1ere circonscription de Haute-Loire
"C’est historique. C’est la première fois qu’un candidat de gauche arrive en tête lors d’une élection présidentielle au Puy-en-Velay", assure à Europe 1 André Roure, porte-parole du PS dans le département de la Haute-Loire. Dimanche, François Hollande est arrivé en tête dans cette ville dont le maire n'est autre que... le ministre et animateur du courant de la droite sociale à l'UMP, Laurent Wauquiez, qui se présente en juin. Au Puy-en-Velay, François Hollande a dépassé la barre des 55 % des voix lors du second tour de la présidentielle.
>> Voir tous les résultats au Puy-en-Velay



# Le pari de NKM dans la 4e circonscription de l’Essonne
L'ex-ministre de l'Écologie Nathalie Kosciusko-Morizet se trouve aussi dans une position délicate. Dans sa circonscription : la 4e de l'Essonne, Nicolas Sarkozy est arrivé en tête au second tour de la présidentielle, réunissant 51% des voix. Toutefois, dans la plus grande ville de l'Essonne, Longjumeau, où elle est maire, François Hollande est arrivé en tête avec 55,49%, un score supérieur à la moyenne nationale. 
>> Voir tous les résultats de Lonjumeau

LES ENJEUX POUR LE PS



Le PS s’accroche à la 2e circonscription de la Gironde
A J-40, Alain Juppé a jeté l’éponge : il ne sera pas candidat aux législatives. Nicolas Florian, secrétaire général de l'UMP pour la Gironde le remplacera. Et comme lui, il n’est pas en ballotage favorable face à la députée socialiste sortante, Michèle Delaunay qui a ravi la circonscription en juin dernier. Au premier tour de la présidentielle, à Bordeaux, François Hollande a réalisé le meilleur score avec 33% des suffrages bordelais, contre 28,68% pour Nicolas Sarkozy. Au second, le socialiste avait également fait un très joli score réunissant 57% des voix.
>> Voir tous les résultats



Belkacem à l’assaut de la 4e circonscription du Rhône
L’ancienne circonscription de Raymond Barre accueille aujourd’hui un duel entre Najat Vallaud-Belkacem et Dominique Nachury. La porte-parole de François Hollande part au combat dans une circonscription qui a voté Nicolas Sarkozy au second tour de la présidentielle, mais qui pourrait basculer à gauche, des arrondissements comme le IIIe à Lyon, ayant, cette fois, porté François Hollande en tête. Une situation impensable en 2007. Pierre-Yves Besseas, quant à lui, représentera le Front de Gauche.
>> Voir les résultats du IIIe arrondissement de Lyon 



Le Foll dans la 4e circonscription de la Sarthe
Pour la troisième fois, Stéphane Le Foll, bras droit de François Hollande, tentera de faire basculer à gauche cette circonscription, l’ex de François Fillon parti se faire élire à Paris. En face de lui cette fois-ci : Marc Joulaud, le maire de Sablé. Le pari semble gagnable depuis que François Hollande est arrivé en tête (52,63%) au second tour de la présidentielle.
 >> Voir tous les résultats de la Sarthe



# Dissidence PS dans la 2e circonscription du Vaucluse
Au premier tour des législatives, dans cette 2e circonscription du Vaucluse, l’UMP Jean-Claude Bouchet pourra essayer de tirer profit sur le duel fratricide qui oppose l'écologiste Jacques Olivier, investi par le PS, et un dissident PS (perdant de l’accord PS-EELV) le conseiller général Michel Fuillet.
>> Voir tous les résultats



Encombrement dans la 6e circonscription de Paris
Cette circonscription englobe une partie des 11e et 20e arrondissements de Paris qui ont largement voté pour François Hollande (jusqu’à 71% des voix) lors du second tour de la présidentielle. Selon l’accord signé entre le PS et Europe Ecologie - Les Verts, Cécile Duflot devrait représenter la gauche dans cette circonscription. Mais des rumeurs de parachutage de Jean-Luc Mélenchon qui a fait 17% au premier tour de la présidentielle se font insistantes. Et pour cause : Eva Joly n’a réussi à réunir que 5% des électeurs dans cette circonscription.
>> Voir tous les résultats dans le 20e à Paris



L’EQUATION DU FRONT NATIONAL



# Vouzellaud à l'assaut dans la 6e de l'Hérault
Le secrétaire départemental du FN Guillaume Vouzellaud se présente dans la 6e circonscription, celle de Béziers. Signe particulier de ce candidat quasi-inconnu : il a failli l'emporter lors des cantonales de 2011. Il avait alors réuni 49,3% des voix. Au premier tour de la présidentielle, Marine Le Pen a passé la barre des 25% dans la ville de Béziers. 
>> Voir les résultats de Béziers 



Le FN en force dans la 1ere circonscription du Pas-de-Calais
Dans cette circonscription Artois-Ternois,au premier tour de la présidentielle, Marine Le Pen est arrivée devant François Hollande. Le candidat FN a donc tous les chances de l’emporter en juin prochain.
>> Voir tous les résultats



# Le Pen mise gros dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais
C’est dans cette circonscription d’Hénin-Beaumont que Marine Le Pen se présente en personne. La candidate du Front national est arrivée en tête lors du premier tour de la présidentielle, réunissant 35% des voix. Au second tour, François Hollande a remporté la mise avec 57% des voix, tandis que près de 10% des électeurs ont voté nul.
>> Voir tous les résultats à Hénin-Beaumont



# Le PCF pourrait perdre pied dans la 20e circonscription du Nord
PCF versus FN. Dans une circonscription nordiste, la 20e (Raismes - Saint-Amand-les-Eaux), la communiste Alain Bocquet pourrait perdre pied face au candidat du Front national. Au premier tour de la présidentielle, Marine Le Pen est arrivée en tête avec 28% des voix.
>> Voir tous les résultats



Le pari de Collard dans la 2e circonscription du Gard
Le 22 avril, pour le 1er tour de la présidentielle, le FN a réussi à passer la barre symbolique des 30% dans les villes de Saint-Gilles (35,33%), Beaucaire (34,16%) et Bellegarde (34%). Ces trois villes sont toutes situées dans la deuxième circonscription du Gard où le sortant de l'UMP, Etienne Mourrut, se représente. C'est l’un des territoires où le FN a le plus de chance de se faire élire en juin prochain. Marine Le Pen a déjà annoncé que c’est l'avocat Gilbert Collard, le président de son comité de soutien, qui briguera le poste de député et portera les couleurs du parti dans cette circonscription.
>> Voir tous les résultats