Législatives : Bruno Le Maire, ex-LR, candidat sous l'étiquette République en Marche

  • A
  • A
Législatives : Bruno Le Maire, ex-LR, candidat sous l'étiquette République en Marche
@ CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Partagez sur :

Selon une source au sein du mouvement d'Emmanuel Macron, le ministre a demandé en préfecture son rattachement à En Marche!, ce qui constitue une "marque de la cohérence gouvernementale".

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, à qui Les Républicains avaient retiré l'investiture pour les législatives après son entrée au gouvernement, est finalement candidat sous l'étiquette de la République en Marche, selon une liste actualisée publiée lundi par le mouvement.

Une "marque de la cohérence gouvernementale". Selon une source au sein du mouvement d'Emmanuel Macron, le ministre a demandé en préfecture son rattachement à En Marche!, ce qui constitue une "marque de la cohérence gouvernementale". Bruno Le Maire, député sortant, faisait campagne jusque-là dans la première circonscription de l'Eure sous l'étiquette "majorité présidentielle". Il affronte une candidate LR bien implantée, l'adjointe au maire d'Evreux Coumba Dioukhané.

La liste définitive des candidats aux législatives devrait être publiée mardi. Les six ministres du gouvernement d'Edouard Philippe candidats aux législatives le seront donc "sous la même étiquette" de la République en Marche, souligne le mouvement. Il s'agit, outre Bruno Le Maire, de Christophe Castaner, Richard Ferrand, Annick Girardin, Mounir Mahjoubi et Marielle de Sarnez. Le parti du président Emmanuel Macron avait jusque-là procédé à 521 investitures, sur un total de 577 circonscriptions, laissant libres 56 circonscriptions en protégeant un certain nombre de ténors de droite et de gauche, dont Bruno Le Maire. La liste définitive des candidats aux législatives des 11 et 18 juin, attendue lundi, devrait finalement être publiée mardi, selon une source au ministère de l'Intérieur.