Léger regain de confiance pour François Hollande, selon un sondage

  • A
  • A
Léger regain de confiance pour François Hollande, selon un sondage
76% des personnes interrogées jugent au contraire défavorablement l'action de François Hollande.@ STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Partagez sur :

Le renoncement de François Hollande à se présenter à l'élection présidentielle continue de doper sa cote de popularité.

François Hollande connaît un léger regain de confiance par rapport à décembre, tandis que Bernard Cazeneuve démarre timidement avec moins d'un tiers d'opinions favorables, un mois après son arrivée à Matignon, selon un sondage YouGov publié jeudi. 

18% d'opinions favorables. Le chef de l'État, dont la cote de popularité a progressé après sa décision de ne pas briguer un second mandat, annoncée en décembre, recueille 18% d'opinions favorables, soit un point de plus que fin novembre. 76% des personnes interrogées jugent au contraire défavorablement son action et 6% ne se prononcent pas, selon cette enquête réalisée pour le Huffington Post et iTELE. François Hollande recueille 53% d'opinions favorables parmi l'électorat socialiste et écologiste.

Le Premier ministre fait mieux. Bernard Cazeneuve, qui a remplacé Manuel Valls, candidat à la primaire organisée par le Parti socialiste, séduit quant à lui 29% des Français. 41% ont un avis défavorable sur son action et 30% ne se prononcent pas. Le nouveau Premier ministre recueille 60% d'opinions favorables dans son propre camp, 35% chez les centristes et 28% à l'extrême gauche. 23% des sympathisants Les Républicains ont de lui une opinion favorable, comme 13% de ceux du Front national.

La confiance dans le gouvernement se redresse légèrement, avec 16% d'avis favorables (+1), contre 77% d'avis contraires et 7% qui ne se prononcent pas. L'emploi et le chômage (34%, -1), l'immigration (15%, =), la protection sociale (13%, =) et l'insécurité (11%, =) arrivent comme le mois précédent en tête des préoccupations des Français.

Enquête réalisée en ligne les 4 et 5 janvier auprès de 1.005 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4 point à 3,1 points.