Le roi d'Espagne plaide pour "plus de France"

  • A
  • A
Le roi d'Espagne plaide pour "plus de France"
Felipe VI s'exprime devant l'Assemblée nationale française. @ AFP
Partagez sur :

Le roi d'Espagne, Felipe VI, en visite d'Etat en France, a prononcé mercredi un discours devant l'Assemblée nationale dans lequel il a plaidé pour "plus de France" en Europe et dans le monde. 

Dans un français quasi parfait, le roi Felipe VI d'Espagne a affirmé mercredi devant l'Assemblée nationale que les Espagnols voulaient "plus de France", une France "déterminée" à défendre ses valeurs, notamment dans une Europe frappée par la crise, mais aussi dans le monde. 

"Nous voulons plus de France". "Sans la France, il n'y a pas d'Europe. Sans une France sûre d'elle-même, fidèle à ses valeurs et déterminée à les défendre, l'Europe et le monde perdraient une référence très précieuse", a déclaré Felipe VI dans l'hémicycle du Palais-Bourbon, dont les bancs n'étaient pas complètement garnis. Avant de lancer à la tribune: "Voilà pourquoi nous voulons plus de France".



Edouard Balladur et Jean-Marc Ayrault. Le gouvernement, à commencer par Manuel Valls, né en Espagne, mais aussi les anciens Premiers ministres Edouard Balladur, François Fillon, Jean-Marc Ayrault ou la maire socialiste de Paris, Anne Hidalgo, elle aussi née en Espagne, étaient notamment présents dans l'hémicycle, près du roi et de son épouse Letizia. Felipe VI a ensuite eu droit à une longue ovation debout de la part des députés et du gouvernement à l'issue de son intervention.

Felipe VI

Standing ovation pour Felipe VI après son discours. © AFP

L'ombre de Juan Carlos. Le discours du souverain, qui a accédé au trône il y a près d'un an, fait écho à celui de son père, en 1993. Juan Carlos avait été le premier monarque étranger à s'exprimer devant les députés, et le premier chef d'Etat ou de gouvernement étranger à le faire sous la Vème République, à l'invitation de Philippe Séguin (RPR), alors président de l'Assemblée.