Le PS veut contrer Georges Frêche

  • A
  • A
Le PS veut contrer Georges Frêche
@ maxppp
Partagez sur :

Aubry veut investir la maire PS de Montpellier à la tête d'une liste aux régionales.

Cette fois, le parti socialiste semble bien décider à ne pas laisser passer la dernière polémique lancée par Georges Frêche. Après les réactions, place à l’action. Martine Aubry a appelé jeudi à constituer une liste de rassemblement de la gauche aux élections régionales, concurrente de celle menée par le président socialiste du Languedoc Roussillon. Une décision qui sera soumise mardi pour validation au bureau national du parti.

Une offre aussitôt acceptée par Hélène Mandroux, maire socialiste de Montpellier et ancienne fidèle de Frêche. Elle appelle les écologistes à la rejoindre. Mais ce ne sera pas le cas au premier tour, la proposition ayant été déclinée par Europe Ecologie.

D'une manière générale, la tâche de Martine Aubry, épaulée par Harlem Désir s'annonce délicate, comme le montre ce reportage d'Antonin André :

Les colistiers de Frêche seront exclus

Les responsables socialistes colistiers de Georges Frêche pour les régionales ont dénoncé jeudi les "basses manoeuvres" de la direction nationale du PS, et réaffirmé leur solidarité au président sortant de la région. De son côté, Pascale Boistard, secrétaire nationale aux adhésions, a averti que si les socialistes qui figurent aux côtés de Georges Frêche "ne désertent pas cette liste, ils seront exclus".