Le Pen s’en prend à Eva Joly

  • A
  • A
Le Pen s’en prend à Eva Joly
@ MAX PPP
Partagez sur :

Il a contesté à Eva Joly, d’origine norvégienne, le droit de se présenter à l’élection présidentielle.

Jean-Marie Le Pen s’est attaqué à Eva Joly. Le président du Front national (FN) a estimé dimanche lors de l'université d'été du Front national de la Jeunesse dans le Pas-de-Calais, que l'ancienne juge d'instruction, n'avait pas de "lien direct" avec la France.

"C'est une avancée du mondialisme, vous ne vous étonnerez pas qu'elle ne me soulève pas d'enthousiasme", a expliqué le leader frontiste. "C'est une question de bon sens et de pudeur, une question de bienséance, on ne se présente pas à la présidence de la République d'un pays avec lequel on n'a pas de lien direct, même pas celui de la naissance".

"Un éphémère juge d’instruction"

"Mme Joly a été un éphémère juge d'instruction réputé pour sa sévérité plus que pour le succès de ses instructions", a aussi jugé le président du FN avant d'ironiser : "Elle sera candidate, ça ne veut pas dire qu'elle sera président, Dieu merci !".

Il y a huit jours, lors de leurs journées d'été à Nantes, les Verts et Europe Ecologie avaient lancé Eva Joly dans la course à la présidentielle, une candidature qui semble faire consensus chez les écologistes même si rien n'est encore officiellement décidé.

Née à Oslo, Eva Joly arrivée en France à 20 ans pour être jeune fille au pair dans une famille parisienne. Elle a ensuite épousé dans les années 1960 un des fils de cette famille, avec lequel elle a eu deux enfants.