Le Pen : "quand on est contre l'UE, on vote contre"

  • A
  • A
Le Pen : "quand on est contre l'UE, on vote contre"
@ MaxPPP
Partagez sur :

EUROPÉENNES- La chef de file du FN espère mobiliser pour "bloquer l'avancée de la construction européenne".

Dans une interview au Journal du dimanche, Marine Le Pen invite les Français opposés à l'Europe à résister à la tentation de ne pas se rendre aux urnes.

Voter pour contrer l'UE. "Je sais bien que certains sont contre l'Union européenne et n'iront pas voter", déclare la dirigeante d'extrême droite en devisant : "c'est l'inverse qu'il faut faire. "Quand on est contre l'Union européenne on vote contre, et quand on vote contre, on vote Front", explique encore la leader frontiste.

Créer une minorité de blocage au Parlement européen. Pourquoi présenter des candidats aux élections du 25 mai pour le Parlement européen quand on a de cesse de dénoncer les institutions européennes ?  "Nous y allons pour bloquer l'avancée de la construction européenne", explique Marine Le Pen.

"On va exactement à l'endroit où nous devons être, pour représenter cette minorité de blocage qui va éviter plus d'austérité, plus de perte de substance pour la France."

Faire réagir les instances européennes. "Si nous arrivons en tête aux élections européennes, alors les instances européennes seront contraintes de réagir", dit la présidente du FN. "Elles vont dire : 'ouhlala, il faut freiner car les peuples sont en train de se révolter contre ce que nous leur imposons'."

Le FN espère 15 à 20 sièges. La plupart des observateurs prédisent une percée des partis populistes et eurosceptiques et des extrêmes. En France, le FN est crédité par les sondages d'intentions de vote supérieures à celles du PS au pouvoir et, parfois aussi, à celles de l'UMP.

Le FN a aujourd'hui trois députés au Parlement européen, dont Marine Le Pen et son père, Jean-Marie. La présidente du FN dit espérer remporter cette fois 15 à 20 sièges.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

DECLA - Valls ne veut pas "laisser le terrain à l'extrême-droite"

INTERVIEW - Jégo : "c'est avec plus d'Europe qu'on répondra aux problèmes du quotidien"

SONDAGE - 60% des Français se disent intéressés

DIAGNOSTIC - Européennes : des élections fatales au Front de gauche ?

SONDAGE E1 - Européennes : l'UMP donnée en tête dans le Sud-Est