Le Pen : "Montebourg commence à me soutenir"

  • A
  • A
Le Pen : "Montebourg commence à me soutenir"
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - La patronne du Front national se félicite de la volonté du ministre du Redressement productif de dévaluer l'euro.

Dans un entretien accordé lundi matin aux Echos, Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, explique que l’euro est trop fort et qu’il faudrait le dévaluer de 10% pour créer des emplois. Une bonne nouvelle pour Marine Le Pen, invitée lundi matin d'Europe 1: "petit pas par petit pas par petit pas, il vient vers nous monsieur Montebourg ! Doucement, mais sûrement. Cela ne réglerait pas tous les problèmes, il faut aussi mettre en place un patriotisme économique, un protectionnisme intelligent et retrouver la maîtrise de nos frontières pour ne plus subir le dumping social organisé par l’Union européenne." Et la patronne du Front national de conclure, souriante : "petit à petit, monsieur Montebourg avance. Je ne le soutiens pas, c’est lui qui commence à me soutenir, et je m’en réjouis."

sur le même sujet, sujet,

L'INFO - Montebourg veut toujours faire baisser l'euro