Le Pen : désormais "un vote d'adhésion" au FN

  • A
  • A
Le Pen : désormais "un vote d'adhésion" au FN
@ EUROPE 1
Partagez sur :

"Les idées du FN avancent", a assuré la présidente du Front National jeudi, sur Europe 1, réagissant au sondage exclusif Europe1/Ifop-Fiducial.

Si le premier tour de l’élection présidentielle avait lieu dimanche, Nicolas Sarkozy arriverait en tête avec 30% des suffrages, devant François Hollande et Marine Le Pen, à 22% chacun, selon un sondage exclusif Ifop-Fiducial pour Europe 1. Un score qui n'étonne absolument pas la présidente du Front National. Marine Le Pen y voit en effet une illustration que "les idées du FN avancent". "Il y a une progression, une consolidation continue du vote FN, qui, à l'évidence, n'est plus du tout un vote de contestation mais un vote d'adhésion", a estimé la présidente du parti d'extrême droite, jeudi matin, sur Europe 1.

"Les idées du FN avancent" :

"Nous sommes en train de pousser les murs du système", a-t-elle résumé. "C'est la récompense à ceux qui font de la politique au moment où tous les autres" font "de la communication, de l'électoralisme, se bataillent sur des sujets qui ne sont absolument pas la préoccupation essentielle des Français", selon la responsable frontiste.

Quid des alliances locales avec l'UMP ?

A moins d’un an des élections municipales de mars 2014, une majorité de sympathisants UMP se déclarent favorables à des accords électoraux locaux avec les candidats du Front national, toujours selon un sondage exclusif Ifop-Fiducial pour Europe 1. Ils sont ainsi 53% à se déclarer favorables à de telles alliances, contre 44% en novembre 2012. Parallèlement, 73 % des sympathisants FN sont favorables à tels accords avec l’UMP.

 >> DOCUMENT EXCLUSIF - L’intégralité du sondage

La présidente du FN s'est félicitée de tels résultats. "Nous avons toujours dit que nous envisagions de pouvoir passer des alliances au cas par cas aux élections locales". "Nos électeurs sont d'accord avec nous !", s'est exclamée Marine Le Pen.

A Carpentras, le candidat FN aux municipales a pour mission de créer "une union des droites". Et le Front national croit en l’élection d'Hervé de Lépinau à la mairie de cette ville du Vaucluse qui a conduit Marion Maréchal Le Pen à l'Assemblée, comme le montre ce reportage du correspondant d'Europe 1.