Le nouveau job du M. Retraites de Sarkozy

  • A
  • A
Le nouveau job du M. Retraites de Sarkozy
@ MAXPPP
Partagez sur :

Raymond Soubie, 70 ans, a été nommé mercredi au Conseil économique et social.

L’heure de la retraite n’a pas encore sonné pour le Monsieur retraite de l’Elysée, Raymond Soubie, 70 ans.

Le conseiller social de Nicolas Sarkozy a été nommé, mercredi, membre du Conseil économique, social et environnemental (CESE), pour une durée de cinq ans.

Une décision qui pourrait agacer les syndicats

La décision a été prise en Conseil des ministres, avant même le vote final de la réforme des retraites par le Parlement. Une nomination qui devrait agacer un peu plus les syndicats qui accusent Raymond Soubie d’avoir escamoté le dialogue social sur la réforme des retraites.

Raymond Soubie avait déjà confirmé, dimanche sur Europe 1, qu’il quitterait l’Elysée une fois la réforme des retraites adoptée. Il avait indiqué vouloir également reprendre ses "activités d'entrepreneur abandonnées depuis trois ans et demi" et continuer à présider le Théâtre des Champs-Elysées.

Raymond Soubie rejoindra au CESE le médiateur de la République Jean-Paul Delevoye.

Laura Flessel et Maud Fontenoy également nommées

Figurent aussi parmi les nommés "sur proposition du Premier ministre", la championne d'escrime Laura Flessel, la navigatrice Maud Fontenoy, le PDG de la Poste Jean-Paul Bailly, le producteur de cinéma Alain Terzian ou encore Marie-Claude Tjibaou, veuve du leader des indépendantistes kanaks Jean-Marie Tjibaou.

Raymond Soubie comme Jean-Paul Delevoye et Marie-Claude Tjibaou, compte parmi les 15 personnalités nommées "en raison de leur expérience dans le domaine social, culturel, sportif ou scientifique". Quinze autres personnalités sont nommées pour leur compétence en matière d'environnement et de développement durable, et dix pour leur expérience dans le domaine économique.

Un siège pour cinq ans

Entrent également au Conseil économique et social Claire Gibault (chef d'orchestre et députée européenne), Hugues Martin (adjoint au maire de Bordeaux) ou encore Ange Santini (maire de Calvi, ex-président du Conseil exécutif corse).

Le mandat des membres sortants du CESE a expiré le 30 septembre et le Conseil ne siégeait plus depuis un mois, dans l'attente de ces nouvelles nominations.