Le gouvernement ne va pas être remanié, mais "réaménagé", selon Castaner

  • A
  • A
Le gouvernement ne va pas être remanié, mais "réaménagé", selon Castaner
Christophe Castaner a regretté "l'emballement médiatique" lié à ce mini-remaniement consécutif à son élection samedi à la tête de LREM. @ AFP
Partagez sur :

Initialement prévue mardi, le report de l'annonce du remaniement ministériel est lié aux "contrôles" par la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique, selon Castaner.

Le gouvernement va être, "dans les heures ou les jours qui viennent", "réaménagé" et non "remanié" avec l'entrée possible d'"un ou deux" nouveaux membres, a déclaré mercredi son porte-parole Christophe Castaner, en appelant les médias à "ne pas s'emballer" sur le sujet. "Le réaménagement de l'équipe gouvernementale va être annoncé dans les heures ou les jours qui viennent", a assuré Christophe Castaner à l'issue du Conseil des ministres.

Le report de cette annonce, initialement prévue mardi par Christophe Castaner, est lié aux "contrôles" par la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique concernant "la possible entrée d'un ou deux" ministres ou secrétaires d'État, a-t-il précisé. De plus, le président n'a pas eu, faute de temps, "les deux entretiens qu'il voulait" avec ces derniers, selon lui.

Benjamin Griveaux, futur porte-parole du gouvernement ? Christophe Castaner a regretté "l'emballement médiatique" lié à ce mini-remaniement consécutif à son élection samedi à la tête de La République en marche (LREM). "L'impatience des médias ne fait pas l'action du gouvernement", a-t-il commenté. Sauf surprise, Benjamin Griveaux devrait être nommé comme nouveau porte-parole du gouvernement à la place de Christophe Castaner, qui pourrait garder son poste de secrétaire d'Etat chargé des Relations avec le Parlement. Un nouvel entrant devrait remplacer Benjamin Griveaux au poste de secrétaire d'État à Bercy (Économie).