Le gouvernement "a besoin" des Verts

  • A
  • A
Le gouvernement "a besoin" des Verts
"Le weekend est passé", a répondu Jean-Marc Ayrault.@ MaxPPP
Partagez sur :

CESSEZ-LE-FEU - "Le weekend est passé", a répondu Jean-Marc Ayrault, interrogé sur la querelle avec EELV.

Clap de fin. "On a besoin de tout le monde", a lâché lundi Jean-Marc Ayrault, interrogé lundi au salon de l'agriculture sur la querelle avec Europe Ecologie-les Verts (EELV) au sujet du projet d'aéroport Notre-Dame-des-Landes. Arrivé à 08h Porte de Versailles où l'attendaient les ministres Stéphane Le Foll (Agriculture) et Guillaume Garot (Agroalimentaire), le Premier ministre a été questionné sur le maintien des représentants des Verts au gouvernement

"Fixer le cap". "Le weekend est passé", a répondu Jean-Marc Ayrault. "Je suis au salon de l'Agriculture avec un message très clair. D'abord, c'est le soutien je dirais presque à la première filière économique française, l'agriculture et l'agroalimentaire qui représentent 15% de nos exportations". "Je viens apporter le soutien du gouvernement à ce secteur, à sa mutation, à sa réussite", a-t-il renchérit.

"Pour les membres du gouvernement comme pour les membres de la majorité, le président de la République a fixé un cap qui est la mise en œuvre du Pacte de responsabilité", a insisté le locataire de Matignon.

Vendre le pacte. "Avec tout le gouvernement, j'y travaille, toutes les composantes de la majorité. Donc le grand rendez-vous, ce sera au moment où le parlement se prononcera pour la réussite de ce pacte". "Et ce pacte, l'agriculture et l'agroalimentaire y contribuent aussi, mais c'est la réussite de la France", de "la croissance", de "la bataille pour l'emploi, c'est ça l'essentiel et on a besoin de tout le monde, tous ceux qui veulent y participer", a insisté le chef du gouvernement.

"Des choses à faire ensemble". Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole du gouvernement, également interrogée sur le maintien des ministres EELV, ne dit pas l'inverse. "Les Verts au gouvernement nous ont rejoints sur un accord de coalition clair pour tout le monde", a dit la ministre sur i>TELE. "Nous savions les sujets sur lesquels nous n'étions pas d'accord" et ce projet d'aéroport "en faisait partie". Souhaite-t-elle que ce contrat de gouvernement soit reconduit? "Je crois que nous avons des choses à faire ensemble, oui".