Le FN interdira à Jean-Marie Le Pen l'accès à son congrès

  • A
  • A
Le FN interdira à Jean-Marie Le Pen l'accès à son congrès
Jean-Marie Le Pen ne pourra pas se rendre au congrès du FN (image d'archives) @ JOHN THYS / AFP
Partagez sur :

Malgré une décision de justice qui lui est favorable, le président d'honneur Jean-Marie Le Pen ne pourra pas se rendre au congrès du FN, annonce le secrétaire général du parti vendredi.

Le Front national interdira à Jean-Marie Le Pen l'accès à son congrès prévu à Lille les 10 et 11 mars car il n'est pas "adhérent" du parti, a affirmé vendredi le secrétaire général du parti politique, Steeve Briois.

Jean-Marie Le Pen n'est "pas adhérent du FN". Interrogé sur BFMTV pour savoir si le FN interdirait l'accès du congrès à Jean-Marie Le Pen, Steeve Briois a répondu : "évidemment". Jean-Marie Le Pen "n'a pas été reconnu comme adhérent du Front national. Et, à Lille, seuls les adhérents à jour [de cotisation] peuvent venir s'exprimer et voter", a expliqué le responsable frontiste.

Président d'honneur mais exclu du parti. La cour d'appel de Versailles a confirmé vendredi l'exclusion de Jean-Marie Le Pen du FN tout en jugeant que cela n'avait "pas d'effet sur sa qualité de président d'honneur", une fonction honorifique qui permet théoriquement à Jean-Marie Le Pen de participer aux bureaux politiques du parti. 

"Vote des adhérents". Steeve Briois a estimé que "dans un mois, toute cette question de la présidence d'honneur sera réglée par le vote des adhérents". Les militants du FN à ce congrès vont en effet s'exprimer sur un changement des statuts de la formation politique, qui supprimera cette fonction. Or les adhérents du FN "ont déjà été consultés, il y a deux ans de cela, et ils avaient, à 95%, souhaité supprimer la présidence d'honneur et modifier les statuts du Front national", a fait valoir Steeve Briois. "Il n'y a pas de raison à ce qu'aujourd'hui les adhérents reviennent sur leur vote d'il y a deux ans", selon lui. Il a aussi précisé que le nouveau bureau politique du FN émanant du congrès "se réunira(it) le lendemain" du vote sur les statuts, prévu le 10 mars, soit le dimanche 11 mars à Lille, "donc M. Le Pen ne pourra pas être présent physiquement à Lille".