Le fils Holder, patron de Ladurée, se désolidarise de son père qui a appelé à voter Fillon

  • A
  • A
Le fils Holder, patron de Ladurée, se désolidarise de son père qui a appelé à voter Fillon
Le patron de Ladurée ne "prendra jamais position politiquement au nom des employés"@ MATTHEW EISMAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

L'appel à voter pour François Fillon n'a pas plu à tous les salariés du patron de Paul, pas plus qu'à son fils qui dirige les pâtisseries Ladurée.

Entre le père et le fils Holder, respectivement patrons des boulangeries Paul et des pâtisseries Ladurée, rien ne va plus. Bien qu'ils appartiennent au même groupe, David Holder refuse de s'associer à l'appel à voter pour François Fillon de son père, explique-t-il dans un communiqué mardi.

Une désolidarisation complète. "Le Président de la Maison Ladurée, Mr David Holder, ne s'associe en aucun cas à l'annonce politique faite par Mr Francis Holder", assure le communiqué aux couleurs de la célèbre pâtisserie fine diffusé sur le compte Twitter de Ladurée. "La Maison Ladurée respecte la liberté de penser de l'ensemble de ses collaborateurs, qu'elle soit politique ou religieuse. Cela relève de la sphère privée", peut-on lire encore.



David Holder ne s'exprime pas pour ses salariés. Cette annonce fait suite à la vidéo diffusée samedi dernier sur le compte Twitter "Fillon 2017" dans laquelle le fondateur du groupe propriétaire de Paul et de Ladurée, Francis Holder, appelle à voter pour François Fillon "en tant qu'ambassadeur" de ses 14.000 employés. Une position contestée par certains syndicalistes qui ne se reconnaissaient pas dans ces consignes de vote.

Pour éviter de se retrouver dans une telle posture vis-à-vis de ses salariés, "David Holder souhaite faire savoir qu'il ne prendra jamais position politiquement au nom des employés de la Maison Ladurée", précise alors le communiqué du fils. "L'image de la Maison Ladurée est uniquement liée à la douceur et à la gourmandise", rappelle la marque pour conclure.