Le Drian trouve que Valls est "le mieux placé" pour 2017 si Hollande n'y va pas

  • A
  • A
Partagez sur :

Pour le ministre de la Défense, le Premier ministre ne court-circuitera jamais le président. Mais représente la meilleure alternative si François Hollande devait renoncer.

INTERVIEW

"Pas très convaincu de l'affaire de la primaire", Jean-Yves Le Drian l'est, en revanche, d'autre chose : jamais Manuel Valls et François Hollande ne se retrouveront face à face à la primaire de la gauche. "Ce n'est pas imaginable. Manuel Valls, comme je le connais bien et pour qui j'ai du respect et de l'affection, n'envisage absolument pas de se présenter contre" le chef de l'État, a expliqué le ministre de la Défense dimanche, au micro du Grand Rendez-vous Europe 1/iTELE/Les Echos

"Rien n'est fait". Mais "si d'aventure, le président de la République estimait ne pas devoir se présenter, alors Manuel Valls serait naturellement le mieux placé pour assurer ces fonctions", a estimé Jean-Yves Le Drian. "Il en a la compétence, le courage, la volonté, la détermination." Néanmoins, cette hypothèse reste lointaine pour le chef des Armées. "Je pense que [François Hollande] est encore en état de rassembler les Français. Le pronostic de l'automne n'est pas toujours le résultat du printemps. Rien n'est fait."