Le Drian souhaite à la France de garder sa place, prêt à "continuer à servir"

  • A
  • A
Le Drian souhaite à la France de garder sa place, prêt à "continuer à servir"
Le ministre et les aviateurs étaient réunis pour ce Nouvel an dans l'espace de convivialité de la base entre musique et selfie. @ VALÉRIE LEROUX / AFP
Partagez sur :

Le ministre de la Défense a passé le Nouvel An sur une base militaire en Jordanie en compagnie des soldats français qui combattent l'EI. 

Jean-Yves Le Drian, qui a célébré samedi sur une base jordanienne, son dernier réveillon du Nouvel an à la tête du ministère de la Défense, a souhaité à la France de garder sa "place dans le monde" et pour lui-même de "continuer à servir" en Bretagne ou ailleurs.

Musique et selfie. "Cinq, quatre, trois, deux, un, zéro !" : aux douze coups de minuit, une grande clameur de hourras a retenti sur la base jordanienne où le ministre était venu fêter le passage à l'année 2017 avec les pilotes français engagés contre le groupe Etat islamique (EI) en Irak et en Syrie. Les aviateurs réunis dans l'espace de convivialité de la base ont entonné un très sonore "Aux armes citoyens !" suivi d'une vague d'applaudissements. Ils se sont ensuite succédé pour faire un selfie avec le ministre, sur fond de musique jordanienne après une séquence endiablée d'un groupe de rockeurs aviateurs.

"Tenir sa place dans le monde". "Je souhaite surtout que la France puisse continuer à tenir sa place dans le monde, affirmer à la fois sa souveraineté, ses valeurs et sa force de solidarité et que parallèlement le combat que nous menons contre le terrorisme puisse aboutir à son éradication", a résumé Jean-Yves Le Drian, interrogé sur ses vœux pour 2017. Quels souhaits pour un ministre de la Défense sortant ? "Continuer à servir là où je peux le mieux servir (...) en Bretagne oui, ailleurs peut-être, en tout cas comme ministre de la Défense jusqu'au mois de mai", a-t-il déclaré.

1,5 million de km parcouru en 2016. Qu'il se rende sur le front antidjihadiste ou endosse le costume de VRP du Rafale et des sous-marins français, il a parcouru près de 1,5 million de kilomètres en cinq ans, dont 409.359 pour la seule année 2016, a-t-on relevé dans son entourage. Pour l'année écoulée, il a eu 230 entretiens avec 140 personnalités de 66 pays. "La prise de conscience est faite maintenant de la nécessité d'un effort important en direction de nos forces armées", s'est félicité le ministre. Le budget des armées a été rehaussé à la suite des attentats de 2015, après des années de vaches maigres.