Le Conseil de Paris approuve la piétonisation des berges de Seine rive droite

  • A
  • A
Le Conseil de Paris approuve la piétonisation des berges de Seine rive droite
Le Conseil de Paris a approuvé lundi la piétonisation des berges de Seine rive droite@ FRANCOIS GUILLOT / AFP
Partagez sur :

Le Conseil de Paris a approuvé lundi la piétonisation des berges de Seine rive droite, une mesure voulue par Anne Hidalgo pour lutter contre la pollution de l'air.

Le Conseil de Paris a approuvé lundi la piétonisation des berges de Seine rive droite au cœur de Paris, projet porté par Anne Hidalgo (PS) et contesté à droite.

La droite a voté contre. Le conseil a approuvé la "déclaration de projet de piétonisation définitive" des berges, avec toutes les voix des partis de gauche (PS-PCF, PRG, PG) et des écologistes. A droite, LR et UDI ont voté contre, le MoDem s'est abstenu, lors de débats pugnaces mais courtois dans l'ensemble. Le projet ferme donc définitivement la voie Georges-Pompidou à la circulation automobile sur 3,3 km du quai bas, de l'entrée du tunnel des Tuileries (Ier arrondissement) à la sortie du tunnel Henri-IV (IVe arrondissement).

La maire de la capitale a salué une "décision historique, la fin d'une autoroute urbaine à Paris et la reconquête de la Seine".

Le projet ferme donc définitivement la voie Georges-Pompidou à la circulation automobile sur 3,3 km du quai bas, de l'entrée du tunnel des Tuileries (1er arrondissement) à la sortie du tunnel Henri-IV (4e arrondissement). Quelque 43.000 véhicules circulaient chaque jour sur ces berges classées au patrimoine mondial de l'UNESCO. Un arrêté municipal définitif suivra le vote dans quelques semaines. Il doit recevoir l'avis conforme du préfet de police de Paris, qui a voix au chapitre en matière de circulation dans la capitale.