Le "complexe d'Obama" de Sarkozy

  • A
  • A
Le "complexe d'Obama" de Sarkozy
Partagez sur :

Newsweek va faire cette semaine sa Une sur le présupposé "manque de complicité" entre les deux présidents.

L'hebdomadaire américainNewsweek du 5 octobre fait sa Une européenne sur Nicolas Sarkozy, titrant sur le "complexe d'Obama" dont souffrirait le président français. Un long article est ainsi consacré aux points communs entre les deux hommes.

L'auteur de cet article, le journaliste Christopher Dickey, compare notamment les deux hommes à des acteurs hollywoodiens : Nicolas Sarkozy serait "le minuscule Joe Pesci, tout en tics et en poses, jouant face à Denzel Washington, tout en dignité et en réserve".

Mais, en dépit du titre ("Sarkozy’s Obama Envy"), l'article souligne que Nicolas Sarkozy, arrivé au pouvoir un an et demi avant son homologue américain, semble lui avoir montré la voie dans bien des domaines, "des pirates somaliens à l'Iran en passant par le G20, la prime à la casse, la taxe carbone, l'afghanisation de la guerre en Afghanistan, la manière d'aborder la belligérance russe et les ouvertures de paix envers la Syrie".

Le style de Nicolas Sarkozy consiste "à être partout à la fois (...) et dans ce domaine aussi, Obama semble parfois suivre sa voie", concède le journaliste.

Pourtant, les relations entre les deux hommes sont "loin d'être idéales": Barack Obama semble "parfois à peine remarquer son homologue hyperactif"; à l'inverse, Nicolas Sarkozy ne trouve pas que le président américain soit un dirigeant "suffisamment ferme".

Le problème de leur "manque de complicité", selon Newsweek, tient en partie au fait que "tous les deux veulent être aux avant-postes de chaque initiative: Obama parce qu'il est président des Etats-Unis et Sarkozy parce qu'il est très ambitieux et que les Français sont très ambitieux pour lui".