LE 18H' - Le Pen veut faire banquer Madonna

  • A
  • A
LE 18H' - Le Pen veut faire banquer Madonna
@ EUROPE 1
Partagez sur :

LEGISLATIVES - Mélenchon grimé en Hitler, Hollande "président des bisous" : voici notre carnet de campagne.

Besoin d’un brief sur la journée politique ? Europe1.fr vous propose un résumé de ce qui s’est passé aujourd’hui, en 3 minutes chrono’.

ILS L'ONT FAIT

 

# La vidéo du jour : Jean-Marie Le Pen

Le président d'honneur du FN souhaite demander un million de dollars de dommages et intérêts à Madonna. Dans une vidéo postée sur YouTube, l'ancien patron du FN estime que "ce n'est pas cher payé" pour réparer le préjudice qu'aurait causé à sa fille. Jeudi dernier, lors du lancement de sa tournée mondiale, en Israël, la chanteuse Madonna avait diffusé un montage vidéo montrant un portrait de Marine Le Pen pendant quelques secondes avec une croix gammée apposée sur le front.

 

# La polémique du jour : Mélenchon transformé en Hitler

A trois jours du premier tour des législatives, la pression est à son paroxysme à Hénin-Beaumont. De nouveaux tracts ciblent une nouvelle fois le candidat du Front de gauche Jean-Luc Mélenchon. L'un d'eux représente Jean-Luc Mélenchon sous les traits d'Adolf Hitler, devant un camp de concentration. Pour le leader du front de gauche, pas de doute : le FN est à la manœuvre. "Oui, moi je les accuse de mettre ça en circulation parce que je ne vois pas qui d'autre peut avoir intérêt à répandre ça sur moi", accuse-t-il. Le FN, lui, réfute toute implication.

07.06 mélenchon tract930620

© DR

# Le chiffre du jour : 160

BFMTV affirme mercredi soir avoir suivi à moto le président de la République, lors de son déplacement en Normandie pour les cérémonies d'anniversaire du débarquement. Constat : sa voiture a dépassé les 160 km/heure, alors que la vitesse est limitée à 130 km/h. "BFMTV : Vous avez pris la voiture pour venir au mémorial?" "Il valait mieux parce qu'il y a un gros problème avec le train ici, je ne vous parle pas de l'avion qui ne correspond pas à mon mode de déplacement", a répondu François Hollande.

ILS L'ONT DIT

 

# Le tacle du jour : Jean-Pierre Raffarin

"Je ne peux pas avoir pour lui (François Hollande) d’antipathie fondamentale quand je pense à tout ce qu’il a dû endurer en vivant si longtemps avec Ségolène Royal". La charge, repérée par Le Lab, est signée de l'ex-Premier ministre Jean-Pierre Raffarin. Et le sénateur de la Vienne d'ajouter à propos de la présidente de la région Poitou-Charentes qui brigue le perchoir. "En tout cas, pour la première fois avec elle, nous sommes assurés de jouer gagnant-gagnant. Si elle perd, ce sera une bonne nouvelle, si elle gagne, elle s’en va !"

# La phrase du jour : "Je suis le président des bisous"

On a coutume de dire que la vérité sort de la bouche des enfants. En visite dans une école maternelle et élémentaire de la commune de Dieudonne, dans l'Oise, François Hollande a eu l'agréable surprise d'entendre un enfant lui glisser : "vous êtes beau". Visiblement amusé, le président de la République a une nouvelle joué sur le registre de l'humour en lançant aux caméras : "si j'ai autant de bisous durant le quinquennat, ça ira". Et de se rebaptiser "le président des bisous".