Le secrétaire national du PCF est sévère avec Nicolas Sarkozy et sa fête du "vrai travail".