Larrivé : "remettre du bon sens dans ces affaires d’immigration"

  • A
  • A
Partagez sur :

Le député Les Républicains de l’Yonne demande au gouvernement davantage de fermeté sur le dossier des migrants clandestins.

INTERVIEW

En France, un premier contingent de réfugiés a posé ses valises à Nantes., point de départ du plan de répartition élaboré au niveau européen face à l'afflux de migrants. Au total, ils devraient être 30.000 à s'établir dans l'Hexagone ces deux prochaines années. Pour Guillaume Larrivé, député Les Républicains de l’Yonne et secrétaire général en charge des questions d’immigration, il faut "remettre du bon sens dans ces affaires d’immigration. Un exemple concret : à Calais, il y a une jungle avec de nombreux migrants clandestins, et j’ai appris que certains allaient être transférés dans mon département de l’Yonne. Cela n’a aucun sens !"

Pour l’élu d’opposition, "il y a des réfugiés de guerre qui, de manière provisoire, peuvent être accueillis. Mais il y a tout un flux d’immigrés clandestins qu’il faut absolument reconduire dans leurs pays d’origine. L’Europe ne va pas accueillir trois millions d’immigrants dans les années à venir ! Il faut que le gouvernement français prenne des initiatives et arrête de disséminer ces clandestins dans nos territoires ruraux."