Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées : Louis Aliot (FN) ne siégera pas au conseil régional

  • A
  • A
Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées : Louis Aliot (FN) ne siégera pas au conseil régional
@ AFP
Partagez sur :

Le frontiste, tête de liste dans la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, n'a pas été élu et ne siégera pas au conseil régional. 

Louis Aliot ne siégera pas au conseil régional de Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées. Le frontiste, tête de liste dans la région et battu dimanche soir au second tour, n'a pas été élu et ne pourra donc pas y siéger, selon les résultats officiels. Le vice-président du FN, compagnon de Marine Le Pen, avait choisi de figurer en 5e position sur la liste départementale des Pyrénées-Orientales, tout en menant la liste régionale. Avec les scores de dimanche, ce sont quatre élus FN de ce département qui entrent à l'assemblée régionale.

"Se concentrer sur Perpignan". "Pour lui, la priorité, c'était de prendre la région, mais s'il ne prenait pas la région, sa priorité était l'enracinement territorial sur Perpignan, dont il veut rester conseiller municipal", a-t-on précisé lundi dans l'entourage de Louis Aliot, au sujet du choix de cette 5e position. Nadia Pellefigue, membre de la liste socialiste dans la région, y a vu lundi sur France 3 une "escroquerie démocratique", ajoutant que la "préoccupation (de Louis Aliot) n'est pas dans la région, elle est maintenant nationale". La liste de Louis Aliot a remporté 33,9% des voix en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, derrière la gauche (44,8%) et devant la droite (21,3%).