Laïcité : comment va se dérouler le débat ?

  • A
  • A
Laïcité : comment va se dérouler le débat ?
L'UMP a décidé du déroulement du débat sur la laïcité, qui se tiendra mardi à Paris.@ MAXPPP
Partagez sur :

INFO E1 - Europe 1 vous révèle le programme de la convention de l'UMP, qui se déroulera mardi.

Après une ultime réunion de calage jeudi matin, au siège de l’UMP, le parti a décidé du programme de la convention sur la laïcité, qui aura lieu mardi à l’hôtel Méridien dans le quartier Montparnasse, à Paris. Europe 1 vous en révèle le contenu.

D’abord l’histoire, ensuite l’islam

Cette convention consistera en deux tables rondes, et durera trois heures, de 16 heures à 19 heures.

La première partie portera sur l’histoire de la laïcité. Selon un dirigeant de l'UMP, le Grand Rabbin de France Gilles Bernheim devrait y participer. Un prêtre, Matthieu Rougé actuellement curé de la paroisse Sainte-Clotilde, à Paris (ndlr la paroisse des députés), y participera lui aussi. Un imam et un sikh sont également attendus.

Dans un second temps, le débat portera spécifiquement sur l’islam. C’est à ce moment-là que seront exposées les propositions.

C'est une femme, la députée Valérie Rosso-Debord, qui animera les débats. En tout, une quinzaine de personnes participeront aux tables rondes, et la salle prévue pour accueillir les débats a une capacité de 350 places.

Des propositions précises

Dès leur arrivée sur les lieux, les journalistes et le public recevront un document reprenant l'ensemble des propositions de l’UMP sur la laïcité. Elles porteront sur le financement des lieux de cultes, ou encore sur la formation des imams.

Jean-François Copé, patron de l’UMP, fera le propos introductif et la conclusion.

Qui sera présent ?

Parmi les ministres présents, on comptera Luc Chatel, Valérie Pécresse, Claude Guéant, Gérard Longuet, Bruno Le Maire, Thierry Mariani, Nadine Morano, Benoît Apparu et François Baroin.

Le Premier ministre François Fillon, lui, sera absent, comme l’a fait savoir son entourage mercredi. Roselyne Bachelot, la ministre des Solidarités, "n'ira pas non plus" au débat sur la laïcité. Elle a déclaré jeudi, sur i-Télé "préférer se concentrer sur les problèmes concrets des Français".