L'accord de Paris sur le climat entre en vigueur vendredi

  • A
  • A
L'accord de Paris sur le climat entre en vigueur vendredi
Le 4 novembre marque l'entrée en vigueur officielle de l'accord de Paris sur le climat.@ AFP
Partagez sur :

"Les engagements pris le 12 décembre dernier au Bourget sont désormais irréversibles", a déclaré l'Élysée vendredi.

La présidence de la République a salué vendredi "un jour historique pour la planète" parce qu'il marque l'entrée en vigueur de l'accord de Paris sur le climat, moins d'un an après son adoption par 195 pays.

Des engagements "irréversibles". "Le 4 novembre 2016 est un jour historique pour la planète car il marque l'entrée en vigueur de l'accord sur le climat" pour lutter contre le réchauffement de la planète, affirme l'Élysée dans un communiqué. "Les engagements pris le 12 décembre dernier au Bourget sont désormais irréversibles". "Le seuil des ratifications - 55 États représentant 55% des émissions de gaz à effet de serre - a été atteint en moins d'un an", se félicite la présidence de la République. "C'est la preuve que la communauté internationale a pris toute la mesure de l'urgence climatique et c'est le résultat de la mobilisation de la France dans le cadre de la présidence de la COP21 assurée par Ségolène Royal".

La COP22, "celle des solutions". À quelques jours du passage du relais à la présidence marocaine pour la COP22, l'Élysée affirme que "la mobilisation de la France restera entière pour que la justice climatique soit respectée" et "pour que l'esprit de Paris se prolonge et s'amplifie". "La Conférence de Marrakech sur le climat devra être celle des solutions", affirme la présidence, assurant que "la France est aux côtés du Maroc pour qu'elle rencontre un plein succès". Marrakech accueillera du 7 au 18 novembre la COP22, qui sera centrée sur la mise en oeuvre de l'accord de Paris (COP21). François Hollande y assistera les 15 et 16 novembre.

"On a fait le plus dur [pour endiguer le réchauffement climatique] au sens où il y a maintenant un engagement opérationnel des pays", s'est réjouie Ségolène Royal, la ministre de l’Environnement, vendredi sur Europe 1. "A l'heure où nous parlons, plus de 95 pays ont passé cette décision de l'accord de Paris devant leur conseil des ministres [...] dans un temps record".