La réforme constitutionnelle enterrée (Bartolone)

  • A
  • A
La réforme constitutionnelle enterrée (Bartolone)
@ CAPTURE ECRAN LCP
Partagez sur :

Claude Bartolone a confirmé au Figaro ne pas avoir la majorité des trois cinquièmes requise.

Le président de l'Assemblée nationale Claude Bartolone a confirmé au Figaro que la réforme constitutionnelle ne verra pas le jour. "Nous n'avons pas la majorité des trois cinquièmes pour faire adopter une réforme de la Constitution, car les groupes UMP et UDI sont contre", a-t-il déclaré. Faute de majorité, il n’y aura pas de réunion du Congrès à Versailles d’ici l’été, comme l'avait déjà affirmé Le Monde il y a quelques jours.

>> LIRE AUSSI : Réforme constitutionnelle : trop juste...

"Aucun des projets de révision constitutionnelle évoqués en début d’année par François Hollande ne verra le jour", souligne le Figaro. "Qu’il s’agisse de la réforme du statut pénal du chef de l’État, du Conseil Supérieur de la Magistrature, de la suppression de la Cour de Justice de la République, de la remise en cause du statut de membres de droit du Conseil Constitutionnel accordé aux anciens chefs de l’État, ou encore de l’inscription de la démocratie sociale dans la Constitution."