LA QUESTION D'EUROPE SOIR - Selon vous, la gifle infligée à Manuel Valls est-elle un geste grave ?

  • A
  • A
LA QUESTION D'EUROPE SOIR - Selon vous, la gifle infligée à Manuel Valls est-elle un geste grave ?
@ AFP
Partagez sur :

Chaque jour, donnez-nous votre avis sur l’actualité et retrouvez le résultat du vote et vos commentaires en direct, à l’antenne, dans "Europe Soir" à partir de 19 heures.

Depuis mardi, les réactions se multiplient autour du geste de ce jeune homme de 19 ans qui a tenté de gifler Manuel Valls. Pour Jean-François Copé, cette gifle "symbolise le délitement de l'autorité". Pour Jean-Christophe Lagarde, président de l'UDI, ce geste "était évidemment une violence contre la démocratie. En démocratie, la violence n'a pas sa place. On est en désaccord, on débat, on tranche par les élections. La violence politique, c'est réservé aux régimes autoritaires". "Ce jeune homme, en faisant ça, il est sorti du champ normal de la vie démocratique. Parce que si à chaque fois qu'on n'est pas d'accord on échange des coups, on ne pourra plus vivre ensemble", a-t-il ajouté.

Le principal intéressé, Manuel Valls, a pour sa part assuré mercredi qu'il continuerait d'aller au contact des Français et qu'il ne se laisserait pas "impressionner". L'ex-Premier ministre de François Hollande a d'ailleurs confirmé qu'il allait porter plainte contre le jeune homme, "parce qu'une société a besoin de règles, d'interdits". "Toute violence est inacceptable en démocratie, pas pour moi, mais je suis forcément un symbole", a-t-il dit. "Je suis celui qu'on vise dans cette campagne bien évidemment, parce que j'ai été aux responsabilités, parce que j'ai dû prendre des décisions difficiles comme ministre de l'Intérieur ou comme Premier ministre".

Qu'en pensez-vous : la gifle infligée à Manuel Valls est-elle un geste grave ? Votez ci-dessous et expliquez-nous votre vote dans les commentaires. Vous pouvez aussi poser vos questions à Didier Le Bret, soutien de Vincent Peillon, invité du Club de la presse à 19 heures.