La Haute Autorité de la primaire PS épingle le manque de "loyauté" de Valls

  • A
  • A
La Haute Autorité de la primaire PS épingle le manque de "loyauté" de Valls
@ Thierry Zoccolan / AFP
Partagez sur :

Le Haute Autorité des primaires de la gauche a critiqué le "comportement" de Manuel Valls, qui ne parraine pas Benoît Hamon. 

La Haute Autorité des primaires citoyennes a dénoncé dans un communiqué mercredi le "comportement" de Manuel Valls. L'ancien Premier ministre, qui a décidé de ne pas parrainer Benoît Hamon, "contrevient gravement au principe de loyauté et à l'esprit même des primaires".

"La Haute Autorité constate qu'un tel comportement contrevient gravement au principe de loyauté et à l'esprit même des primaires dont l'engagement principal consiste à soutenir sans réserve le candidat sorti vainqueur", écrit cette instance crée pour veiller au bon déroulement de la primaire du PS et de ses alliés, dans le communiqué transmis à l'AFP.

"Manquement à la parole donnée." La Haute Autorité pointe notamment le fait que l'ancien Premier ministre, adversaire malheureux de Benoît Hamon au second tour de la primaire des 22 et 29 janvier, ne lui ait pas apporté son parrainage, et qu'il ait publiquement critiqué son programme dans une tribune publiée dimanche dans le JDD.

"Au-delà du manquement à la parole donnée, Manuel Valls livre une analyse politique condamnant le programme du candidat issu des Primaires Citoyennes auxquelles il a participé", déplore-t-elle. La HAPC rappelle que, "comme tous les autres candidats, Manuel Valls a signé de sa main la Charte éthique de la primaire qui précisait ceci : 'Je m'engage à soutenir publiquement le(la) candidate qui sera désigné-e à l'issue des primaires citoyennes et à m'engager dans sa campagne'".