La candidate voilée ira aux régionales

  • A
  • A
La candidate voilée ira aux régionales
@ Reuters
Partagez sur :

EXCLU - La justice a rejeté le recours d'une association contre la candidate NPA.

Le tribunal administratif de Marseille s'est prononcé mercredi en faveur de la candidature d'une femme voilée pour le NPA aux élections régionales en Provence-Alpes-Côte d'Azur. Une association avait déposé un recours jugeant sa candidature contraire aux principes de la République.

L'association déboutée

La branche française de l'Arab Women's Solidarity Association (AWSA), à l'origine du recours en référé, s'opposait en effet à l'enregistrement de la liste du Nouveau parti anticapitaliste par la préfecture de région.

L'avocat marseillais de l'association avait plaidé mercredi matin que la présence d'Ilham Moussaïd, étudiante de 21 ans portant un hijab (voile couvrant les cheveux, NDLR), sur la liste du NPA dans le Vaucluse, portait atteinte à "deux principes fondamentaux de la République : l'égalité et la liberté de conscience".

Le NPA s'interroge sur cette association

L'avocat du NPA a, en revanche, demandé au tribunal de justifier de l'existence de l'association, "inconnue jusqu'alors" et a nié sa capacité à agir dans cette affaire. "Ne peuvent contester des élections que ceux qui sont électeurs", a-t-il estimé.

Sur le fond, l'avocat a également rejeté toute atteinte aux libertés fondamentales. "Où est le lien entre la personne qui remplit les conditions pour se présenter à une élection, et le voile qu'elle porte dans la rue comme d'autres la soutane ? Ce n'est pas interdit, elle a le droit de porter le voile et d'être candidate", a-t-il estimé.