L'UMP se dit victime et réclame 28 millions d'euros à Bygmalion

  • A
  • A
L'UMP se dit victime et réclame 28 millions d'euros à Bygmalion
@ AFP
Partagez sur :

Le parti s'est déclaré créancier de la société de communication, au cœur de l'affaire du dépassement des comptes de la campagne de Nicolas Sarkozy.

Lors de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012, l'UMP avait versé pas moins de 28 millions d'euros à Bygmalion. Aujourd'hui, le parti réclame son argent. Selon L'Express, l'UMP s'est déclarée créancière de l'ex-société de communication, au cœur du scandale de l'explosion des comptes de la campagne de l'ancien président de la République, qui aurait été dissimulée par de fausses factures établies par Bygmalion.

>> LIRE AUSSI - Affaire Bygmalion : Giesbert sera jugé en diffamation

L'UMP est donc à la fois possible victime... et possible coupable. Le parti est visé par l'enquête ouverte en juin dernier pour "faux et usage de faux", "abus de confiance" et "tentative d'escroquerie". Trois de ses anciens cadres ont d'ailleurs été mis en examen en octobre. Au total, l'équipe de Nicolas Sarkozy aurait dépensé 40 millions d'euros pour sa campagne présidentielle, selon un livre récent de la journaliste Violette Lazard, Big magouilles (Stock). Soit bien plus que le plafond de 22,5 millions imposé aux candidats par la loi.

>> LIRE AUSSI - Caméras-grues, truffes, champagne : le grand train du "Sarko tour"