L’e-campagne de Mariani : 07/20

  • A
  • A
L’e-campagne de Mariani : 07/20
@ MAXPPP/ Europe1
Partagez sur :

Europe1.fr a noté la campagne sur le net de 12 candidats aux régionales.

Sur la base de 10 critères, qui valent chacun deux points, Europe1.fr va évaluer l'e-campagne de 12 candidats jusqu'au 14 mars. Aujourd'hui sur le gril : Thierry Mariani, tête de liste UMP en PACA.

LE SITE DE CAMPAGNE

Son site de campagne est-il participatif ?
0,5 point
Une partie Débat existe bien sur www.mariani-paca2010.frmais aucun commentaire n’y est visible à ce jour. Il faut dire que le site n’a été lancé que… mi-février. Autre point faible : ce sont les équipes de campagne qui créent les débats, pas les internautes.

Le design du site est-il réussi ?
0.5 point
Minimaliste sur deux colonnes, le site a un design simple, aéré. Mais les captures d’écran déformées en home donnent à l’ensemble un aspect amateur.

Le site, est-il fonctionnel ?
1 point
Des onglets permettent d’accéder facilement au programme du candidat et à son actualité. A noter toutefois que sur Google, ce n’est pas le site de campagne www.mariani-paca2010.fr qui remonte en premier mais un autre site du candidat, www.thierrymariani.fr. Or ce dernier ne disait absolument rien de la campagne jusqu'au 17 février…

Le site est-il réactif ?
0,5 point
La réactualisation du site ne consiste qu’à la mise en forme d’une revue de presse empilant les articles traitant de la campagne du candidat.

LES RESEAUX SOCIAUX

Le candidat est-il actif sur Facebook ?
2 points
La "fanpage" de Thierry Mariani est son principal outil d’e-campagne. On y retrouve toutes les actus postées sur son site et les photos de ses meetings. Mais encore une fois, le tout ressemble trop à une revue de presse.

Le candidat écrit-il sur Twitter ?
0 point
Sur Twitter @thierrymariani ne followe personne et ne renvoie vers aucun site. Pire encore, ses tweets ne sont que les réactualisations de son statut Facebook. Bref, son compte n’a aucun intérêt.

Le candidat twitte-il régulièrement ?
1 point
Ses tweets/statuts facebook sont postés fréquemment.

Le candidat a-t-il un nombre important d’amis et de followers ?
1,5 point
Sur Facebook, la tête de liste UMP en PACA est très suivi. Il compte près de 1.700 fans. C’est plus Jean-Paul Huchon (PS) en Ile-de-France, par exemple. Mais c’est moins que son concurrent direct Michel Vauzelle qui compte plus de 2.000 fans.

Sur Twitter, @thierrymariani, 214 followers à son actif, est peu suivi pour un candidat.

L’IMPACT DE L’E-CAMPAGNE

Le candidat sait-il bien vendre sa campagne web?
0 point
#fail. Thierry Mariani n’a suscité la curiosité sur le web que de manière involontaire. Après l’annonce de sa candidature aux régionales, son fauteuil de conseiller régional a d’abord été mis aux enchères sur Ebay. Ensuite un certain Thierry Mariano a trusté son profil Facebook en y postant de multiples messages… Certes, les médias ont alors parlé de son compte Facebook, mais le député du Vaucluse s’en serait bien passé.

Le candidat est-il innovant ?
0 point
Thierry Mariani ne s’est pas encore montré innovant sur son site.

NOTE FINALE : 07/20
Peut mieux faire !

REAGISSEZ - Que pensez-vous de l'e-campagne des candidats ?