Katell Pouliquen (Elle): "François Hollande révèle des facettes intimes de sa personnalité"

  • A
  • A
Partagez sur :

François Hollande s’exprime dans le magazine féminin Elle, en kiosque jeudi. Katell Pouliquen, rédactrice en chef au magazine, a co-réalisé l’interview.

INTERVIEW

Un président qui se dévoile. François Hollande s’exprime dans le magazine féminin ELLE, en kiosque jeudi. Il y évoque son rôle de père, Ségolène Royal ou encore Angela Merkel. Katell Pouliquen, rédactrice en chef au magazine Elle, a co-réalisé l’interview. Invitée d'Europe Midi jeudi, elle a livré quelques extraits de cette interview intime. "Ce qu’il faut retenir de cette interview c’est que c’est un président qui se présente à nous comme féministe et qui révèle des facettes intimes de sa personnalité. Il revient sur la dénomination du ministère de la famille, de l’enfance et du droit des femmes, il revient sur les récents évènements de Cologne, sur la grâce partielle attribuée à Jacqueline Sauvage. Et nous l’avons aussi beaucoup questionné sur ses enfants, sa vie privée et ses amours", détaille-t-elle. Un président comme on le connaît peu donc, qui est apparu à la journaliste du magazine féminin comme "très sérieux".

La politique n'est pas laissée de côté. Mais François Hollande n'oublie toutefois pas la politique dans cette interview. David Doukhan, le chef adjoint du service politique d'Europe 1 précise en effet que, "son année 2014 a été marquée par l’affaire Closer et par le livre de Valérie Trierweiler. Plus récemment avec son remaniement, on lui a reproché l'absence de femme dans ce qu’on appelle les postes régaliens et le nom du ministère de la famille, de l’enfance et du droit des femmes. Dans cette interview, il répond à ces accusations et assure que dorénavant le ministère s’appellera le ministère des familles, au pluriel". Une interview dans laquelle le chef de l'Etat n'oublie donc pas totalement son rôle d'homme politique et il parle d'ailleurs d'Angela Merkel qui, "a su s’affirmer dans un monde d’hommes". Des déclarations surprenantes puisque l'on sait que les discussions avec elle ne sont pas toujours faciles pour lui.

Des sujets très intimes. François Hollande aborde également des sujets très intimes comme le précise Katell Pouliquen : "quand on lui a demandé si un président célibataire pouvait briguer un deuxième mandat, évidemment il a botté en touche nous répondant que pour lui, ce n’est pas un sujet. Mais il est quand même revenu sur ses jeunes enfants, le père qu’il a été pour eux alors qu’il était déjà député et il nous a raconté que pour lui, l’éducation commence à la table du déjeuner familial le dimanche et qu’il était très attaché à ce rituel, aujourd’hui encore. Il revient aussi sur son éducation, son enfance et le rôle extrêmement important qu'a joué sa mère, une infirmière devenue assistante sociale qui l’a éveillé au mouvement féministe".